AccueilUrbanismeLa Fare-les-Oliviers accroît sa puissance photovoltaïque avec le groupe UEM

La Fare-les-Oliviers accroît sa puissance photovoltaïque avec le groupe UEM

Après une première centrale en 2014 développée avec le groupe mosellan UEM, la commune a inauguré une extension avec ce même partenaire. La production du parc pourra satisfaire la consommation annuelle d’environ 2 500 foyers.
La Fare-les-Oliviers accroît sa puissance photovoltaïque avec le groupe UEM
J.-C. Barla - La centrale photovoltaïque de la Fare-les-Oliviers a été inaugurée ce 29 octobre.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

Situées non loin de la RN 113 à La Fare-les-Oliviers, les parcelles occupées par les 26 736 panneaux photovoltaïques de la centrale lancée par le groupe UEM se sont bien intégrées dans leur environnement éclectique. Implantée à Metz (Moselle), cette société d’économie mixte, productrice d’énergies renouvelables et fournisseur d’électricité en quasi-totalité sur le grand Est, a voulu en effet être exemplaire pour son premier parc déployé en Provence. La première tranche de 4,5 MWc a été mise en service en 2014 sur 7 hectares et « elle a été à la hauteur, par sa production, des estimations de nos prévisionnistes » assure Laurent Lajoye, le président d’UEM dont la filiale Energreen est chargée de l’exploitation du site.

La seconde, inaugurée ce 29 octobre, affiche sur ses 4 hectares une puissance de 3,8 MWc, mais chacun de ses modules peut produire 435 watts alors que les précédents étaient limités à 250 watts. Leur rendement de 20% est également supérieur. Les 8 736 panneaux pourront produire 5 570 000 kWh par comparaison avec les 5 900 000 kWh produits par les 18 000 panneaux de la ferme initiale. Pour le directeur général d’Energreen, Laurent Umber, « ce projet en appelle d’autres en Provence-Alpes-Côte d’Azur, compte tenu du taux d’ensoleillement qu’elle affiche. Nous y travaillons ».

Adaptation aux contraintes

Le groupe messin se dit convaincu de pouvoir être mieux écouté et entendu des communes, par son statut particulier de SEM, mais aussi par ses références puisqu’il a déjà développé des centrales hydroélectriques, des parcs éoliens, une centrale biomasse… UEM a pu apporter en tout cas une solution concrète à la mairie de la Fare-les-Oliviers, comme l’a raconté son maire, Olivier Guirou, avant de couper le ruban. « Nous avions intégré dans notre agenda 2021 le développement d’un parc photovoltaïque sur la commune. Les terrains en bordure de route offrent une belle vitrine aux entreprises mais, derrière, c’est beaucoup plus compliqué pour ces espaces réservés en zone d’activité. Le projet d’UEM nous a permis de trouver une exploitation utile à ces parcelles ».

L’élu s’avoue d’autant plus satisfait que les contraintes particulières du site ont été prises en compte. « Lors des fouilles archéologiques, il y a eu des découvertes… Comme il fallait préserver les lieux autant que possible, UEM a donc posé ses panneaux sur les parcelles au lieu de les ancrer dans le sol » salue-t-il, satisfait également que des entreprises locales, comme Calvin Frères, à moins de deux kilomètres du site, aient été sollicitées pour la réalisation. L’ensemble du parc représente un investissement de 8 millions d’euros. Le coût de la seule extension s’élève à 4,8 millions d’euros.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?