AccueilEconomieLa CPME Sud lance un appel aux entreprises pour la mobilisation des sapeurs-pompiers volontaires

INCENDIES La CPME Sud lance un appel aux entreprises pour la mobilisation des sapeurs-pompiers volontaires

Alors que les flammes ont déjà détruit plus de 7 000 hectares dans l’arrière-pays varois, Alain Gargani appelle les employeurs à favoriser la disponibilité de leurs salariés sapeurs-pompiers volontaires.

EconomieVar Publié le ,

Face à l’incendie qui touche depuis la semaine dernière l’arrière-pays varois, Alain Gargani, président de la CPME Sud, lance un appel aux entreprises de la région pour une mobilisation générale des sapeurs-pompiers volontaires. « Mille deux cents professionnels sont sur place pour tenter de venir à bout de cette situation catastrophique. Les hommes sont épuisés, ils ont besoin d’une relève. C’est pour cette raison que je demande aux patrons de favoriser la disponibilité de leurs salariés qui se sont engagés comme sapeur-pompier volontaire afin qu’ils puissent se rendre sur place », explique Alain Gargani. Alors que les flammes ont déjà détruit plus de 7 000 hectares entre Gonfaron et Grimaud et causé la mort de deux personnes, le patron de la CPME Sud insiste :

« Le soutien des patrons, des employeurs, privés comme publics, est indispensable. Il est inconcevable que des salariés aient à poser des jours de congés pour venir en aide aux pompiers professionnels et pour assister les populations fragilisées. »

Les sapeurs-pompiers déplorent qu’à ce jour les effectifs volontaires ne soient pas majoritairement libérés par les employeurs. Pourtant, la reprise du vent attendue ce dimanche 22 août a maintenu les soldats du feu en alerte tout le week-end. « Tous les renforts sont les bienvenus, et les pompiers volontaires sont appelés à venir nous rejoindre pour lutter contre cet incendie. Le risque de reprise n’est pas écarté », souligne Grégory Allione, contrôleur général, chef de corps, directeur du Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône (Sdis 13). « Nous comptons tous sur le sens des responsabilités de chaque chef d’entreprise et sur l’engagement des pompiers volontaires de la région pour relayer leurs collègues épuisés », conclut Alain Gargani. 

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?