Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

mipim La CMA CGM et Bouygues Immobilier à double tour

le - - Urbanisme

La CMA CGM et Bouygues Immobilier à double tour
HW Architecture - La future tour Mirabeau devrait être livrée pour fin 2022.

Les dirigeants de la CMA CGM et de Bouygues Immobilier ont profité du MIPIM pour lever le voile sur la tour de bureaux qu'ils prévoient d'ériger sur la façade maritime, à Arenc. Un écrin bioclimatique de 85 mètres de haut signé Hala Wardé qui poussera d'ici la fin 2022 entre les tours Frenchline et La Marseillaise. Visite guidée.

La skyline marseillaise était en vedette sur la Croisette ce jeudi matin. Objet de toutes les attentions : la tour Mirabeau, nouvelle pièce érectile (85 m de haut pour 21 500 m2) que la CMA CGM et Bouygues immobilier comptent développer d'ici la fin 2022 à Arenc, au cœur du nouveau quartier d'affaires d'Euroméditerranée. Conçu par l'architecte Hala Wardé, cet écrin mélange de verre, d'aluminium et de béton poussera en lieu et place du Mirabeau I, siège historique de la CMA construit à la fin des années 70. « Nous lançons un projet architectural ambitieux, élégant, une nouvelle tour, sur un site emblématique : le Mirabeau I où mon père [Jacques Saadé, NDLR] avait installé son premier bureau lors de la création de la société en 1978 », a rappelé Tanya Saadé Zeenny directrice générale de la CMA CGM.

Quatre décennies plus tard, la skyline du quartier témoigne de l'incroyable croissance du groupe aujourd'hui 3e armateur mondial (30 Md€ de CA, 30 000 salariés). Les 2 500 salariés du siège travaillent dans Frenchline. Ils seront bientôt rejoints par les 250 salariés du centre opérationnel du logisticien suisse CEVA passé dans le giron de l'armateur. « Cette tour va réaffirmer l'ancrage de la CMA à Marseille et surtout son engagement pour le territoire », a indiqué Tanya Saadé Zeeny.

Permis signé

Présente lors de la présentation du projet sur le stand de Bouygues Immobilier, Laure-Agnès Caradec, l'adjointe à l'urbanisme de la ville de Marseille qui préside l'établissement public d'aménagement (EPA) Euroméditerranée était porteuse d'une bonne nouvelle : « J'ai signé le permis de construire hier [le 13 mars, NDLR] », a-t-elle annoncé, enthousiaste devant ce projet « qui va intensifier le quartier central des affaires ». Et surtout permettre de combler le déficit d'offres neuves : « la vacance dans les bureaux est quasiment nulle sur Euroméditerranée. La tour répond à un vrai besoin », a précisé l'élue.

« Il s'agit de créer un bâtiment intelligent qui réponde aux nouveaux usages des nouveaux utilisateurs et des nouvelles générations », a lancé Eric Mazoyer, directeur général de Bouygues Immobilier. Et le promoteur de vanter les espaces partagés/flex office connectés, les services comme une conciergerie, une grande cafétéria nichée au rez-de-chaussée et au premier niveau de l'immeuble et le sky lounge perché aux deux derniers étages destiné à l'accueil d'événements.

Sélectionnée après une consultation privée qui mettait en lice une poignée d'agences internationales (deux parisiennes, une britannique et une locale), Hala Wardé ne boude pas son plaisir de construire pour la première fois à Marseille, ville méditerranéenne qui rayonne jusqu'au Liban : « C'est un bâtiment singulier sur un site exceptionnel, entre deux voisins prestigieux. Assemblage de volumes simples, variations de blanc et d'argent, en écho avec l'écume de la mer, et ses reflets », a décrit l'architecte.

Clin d'oeil à l'histoire maritime de la CMA, la tour sera surmontée d'une boîte en forme de conteneur. « Une boîte de 30 mètres sur 10 en porte à faux offrant une vue panoramique sur la rade et l'arrière-pays », déroule l'architecte.

33 mois de travaux

Les deux opérateurs associés dans la SCCV (société civile de construction vente) « Le Mirabeau Marseille » qui porte le programme prévoient d'investir une centaine de millions d'euros. Les travaux devraient démarrer en juillet 2019 par la démolition de l'immeuble actuel que son principal occupant, La Méridionale, libérera au mois de juin. Un chantier de huit mois qui impliquera au préalable un désamiantage de l'ouvrage.

Les travaux de construction proprement dit devraient commencer en mars 2020 pour une durée de 33 mois en vue d'une livraison de l'immeuble pour la fin 2022. Les consultations des entreprises seront lancées cet été.

Les deux partenaires comptent céder les murs de cette tour à un investisseur. Raison de la présentation du projet en grande pompe sur la Croisette, devant un parterre de grands acteurs du monde de la bancassurance. Un projet qu'ils envisagent avec optimisme. Tanya Saadé Zeeny a en effet indiqué que la CMA CGM avait réservé « dix des vingt-et-un étages de l'immeuble ». Eric Mazoyer, de son côté a précisé que le promoteur regrouperait ses équipes marseillaises « dans un ou deux niveaux de l'IGH* ». Enfin, le dirigeant de Bouygues Immobilier a affirmé être en discussions avancées avec un opérateur de co-working qui serait intéressé « par quatre ou cinq étages ». Si ces annonces se concrétisent, la tour affiche donc un taux de réservation de 75% à quatre ans de sa mise en service.

Pas d'information en revanche sur le niveau des loyers. Seule précision lâchée par les promoteurs : les valeurs devraient se situer en deçà de 300 euros le mètre carré (HT / HC) pour les niveaux inférieurs, soit bien dessous des valeurs prime de la tour La Marseillaise (320 euros/m2). La commercialisation sera lancée en septembre 2019.

Dernier atout mis en vitrine : l'empreinte environnementale. La tour affichera les labels écolos : Breeam « Very good » et HQE « bâtiment durable 2016 excellent ». Des performances permises par la conception bioclimatique de l'ouvrage et son raccordement à la boucle de thalassothermie « Thassalia ».

* Immeuble de grande hauteur

Fiche technique

  • Maître d'ouvrage : SCCV Le Mirabeau Marseille (60% CMA CGM / 40% Bouygues Immobilier)
  • Architecte : HW architecture
  • Bureaux d'étude :
    - Façade : ARCORA
    - Acoustique : AVEL Acoustique
    - Fluides : BARBANEL
    - SSI : CASSO
    - Géotechnique : GEOS
    - Environnement : GREEN AFFAIRE
    - Ascenseurs : MOVEEO
    - Démolition : Oméga Alliance
    - Structure : SETEC

  • Bureau de contrôle et SPS : SOCOTEC
  • Maître d'œuvre d'exécution : EGIS bâtiment
  • Économiste : GVI / R2M



William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer