AccueilUrbanismeLa CDAC donne son feu vert au projet de relocalisation de Carrefour à Trets

A la pelle La CDAC donne son feu vert au projet de relocalisation de Carrefour à Trets

3B-Invest vient d'obtenir le sésame de la commission départementale d'aménagement commercial (CDAC) pour son projet de centre commercial à Trets. Un complexe de 7.500 m2 de surfaces de vente qui aura pour locomotive un hypermarché Carrefour.
La CDAC donne son feu vert au projet de relocalisation de Carrefour à Trets
3B-Invest - Un visuel du projet de centre commercial.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

Par neuf voix pour, une contre et une abstention, la commission départementale d'aménagement commercial (CDAC) a donné son feu vert mi-juillet au projet de relocalisation de Carrefour à Trets, commune de la frange orientale du pays d'Aix (10 900 habitants). Le dossier est porté par la société 3B-Invest* (Le Puy-Sainte-Réparade, 13), exploitante du Carrefour Market actuel, installé à une centaine de mètres du site du projet, au nord de la Zac de la Burlière (23 ha).

Occupant une emprise d'environ 3 hectares de l'extension de cette Zac instiguée par la municipalité en 2017 (9,13 ha de plus à environ 500 mètres du centre ville), le nouveau centre commercial complexe devrait se développer sur 12.500 mètres carrés de plancher. Il sera constitué d'un mail d'environ 910 mètres carrés desservant un hypermarché Carrefour de 6.000 mètres carrés de surface de vente et six boutiques d'une surface de vente totale de 900 mètres carrés. L'ensemble sera flanqué d'une moyenne surface non alimentaire de 640 mètres carrés (équipement de la personne, de la maison et culture-loisirs) et d'un drive de quatre pistes. Il proposera par ailleurs un parking de 630 places, dont 339 sous le centre commercial.

Fronde

Avant de voir le jour, le projet devra toutefois passer outre la fronde des opposants qui ont saisi la commission nationale d'aménagement commercial (CNAC). En première ligne, l'association En toute franchise a interpellé le maire de Trets Jean-Claude Féraud (LR) dans un courrier le 8 août. Pointant la menace que l'ouverture de cet hypermarché ferait courir sur le commerce de proximité, l'association demande à l'édile de mettre en en place des indemnités compensatoires pour les commerçants-artisans de la commune.

Ce nouveau centre commercial est appelé à être la pierre angulaire du projet d'extension de la Zac de la Burlière piloté par la Spla Pays d'Aix Territoires. La commune souhaite en effet redynamiser cette zone d'activités qui a fini par être rattrapée par le tissu urbain. Le programme prévoit la création de 30.000 mètres carrés de locaux mixtes (activités et bureaux) pour les PME (sur 6,34 ha de foncier) et 14.000 mètres carrés de plancher de commerces (hors hypermarché) sur le reste du foncier (2,83 ha).

* 3B-Invest a pour PDG Pierre Bracchi, exploitant du Carrefour Market de Vinon-sur-Verdon, dans le Haut Var.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?