AccueilTerritoiresLa CCI du Var au cœur des transports transfrontaliers

La CCI du Var au cœur des transports transfrontaliers

La CCI du Var accueillait ce 5 juillet à Toulon une étape importante du projet européen « GEECCTT-Îles » visant à rapprocher la Corse, la Sardaigne, l'Ile d'Elbe, avec le port de Toulon en point d'ancrage.
La CCI du Var au cœur des transports transfrontaliers
O. Réal - Une partie des partenaires euroméditerranéens du projet GEECCTT-Iles, lors de l'étape toulonnaise

TerritoiresVar Publié le ,

Gestion européenne conjointe des connexions/transports transfrontaliers pour les Iles (GEECCTT-Iles). Ainsi intitulé et s'inscrivant dans le programme Interreg-Marittimo, ce projet rassemble les régions Paca, Corse, Sardaigne, Ligurie, Toscane dans un grand dessein d'amélioration des liaisons. Il s'agit de les conforter, de les fixer, de comprendre les usages, les attentes, les besoins de chacun, en vue d'un développement concerté dont les bénéfices profiteront à tous les territoires.

L'étape toulonnaise du 5 juillet dernier était destinée à la préparation du schéma d'un futur réseau de transports améliorant les déplacements inter-insulaires, sur la base d'une approche confiée à deux cabinets d'études, réalisée entre janvier et mars. Cela concerne les liaisons maritimes sur l'ensemble de la zone, ainsi que les dessertes aériennes Corse/Italie.

Une ambition majeure

Lancé le 1er février 2017 pour une durée de 24 mois (près de 2 millions d'euros de coût total, dont 1,7 million émanant du Feder*), considéré comme un enjeu phare, ce projet est un préalable à la création novatrice d'une entité juridique reconnue par l'Union européenne. Elle serait dédiée à la gestion commune des services transfrontaliers de transport entre les îles, sous la forme d'un GECT, Groupement européen de coopération territoriale.

Aux côtés de sept partenaires euroméditerranéens, dont l'Office des transports de la Corse, la Chambre de commerce et d'industrie du Var apporte son expertise sur le secteur maritimo-portuaire, forte d'une longue expérience s'agissant des ports de la rade de Toulon. En outre, cette vision prospective s'inscrit dans la mission de rayonnement portée par son Agence de développement économique départementale. L'ambition est majeure en terme de volumes de trafics, passagers, fret, croisières, mais aussi en matière environnementale et énergétique. A l'échelle de la rade de Toulon, il s'agit d'optimiser les capacités (les volumes actuels sont potentiellement multipliables par deux) et de réduire les impacts (idéalement par deux également). La co-construction avec les usagers et les citoyens faisant partie du process.

* Fonds européen de développement régional

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?