AccueilEconomieLa boîte à biscuits, une entreprise qui fait fondre

La boîte à biscuits, une entreprise qui fait fondre

Installés depuis presque 10 ans sur le territoire, Karine et Lionel Giraud ont ouvert au mois d'avril dernier une nouvelle boutique dans la zone Saint-Christophe à Digne, plus spacieuse et plus accessible.
La boîte à biscuits, une entreprise qui fait fondre
H. Saveuse - Depuis avril dernier, Karine et Lionel ont ouvert un nouvel établissement de 400 m2 à Digne.

EconomieAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Au franchissement du seuil de la porte, l'odeur de chocolat éveille les papilles. A quelques jours de Noël, KarineGiraud et son frère Lionel, les deux cogérants de l'entreprise « La boîte à biscuits », accompagnés de leurs trois salariés, se préparent pour le marathon de fin d'année. Dans l'arrière-boutique, visible par une grande baie vitrée depuis le comptoir, ils confectionnent des truffes au chocolat. Reconnus pour la qualité de leurs chocolats depuis plusieurs années, les cogérants de la petite entreprise familiale n'avaient pourtant pas envisagé de se spécialiser sur ce produit.

L'histoire commence en 2007 lors d'un repas de famille. De retour de leur séjour au Canada, Karine et Lionel font part de leur projet de créer une entreprise à leurs proches. Diplôme de pâtissier en poche pour Lionel et de commerce pour Karine, ils envisagent d'ouvrir une biscuiterie avec entres autres objectifs, celui de vendre aux professionnels la traditionnelle tarte des Alpes. La Chambre de métiers et de l'artisanat les oriente vers un petit local sur trois étages situé à Champtercier, qui appartenait anciennement à un artisan chocolatier. Ravis de l'opportunité, ils signent le bail, achètent du matériel d'occasion et se lancent au mois d'avril 2007.

Au mois de décembre de la même année, des habitués de l'ancien propriétaire des lieux viennent chercher des chocolats pour Noël. N'ayant pas le cœur de les laisser repartir sans rien, Karine et Lionel s'activent pour que leurs nouveaux clients ne repartent pas déçus, ils fabriquent quelques truffes. Les clients sont satisfaits, le bouche-à-oreille fonctionne et les clients à la recherche de chocolat se font de plus en plus nombreux. Le virage est amorcé.

Laisser libre cours à leurs envies

Devant la pression de leurs nouveaux habitués, ils décident de préparer des chocolats pour Pâques. La biscuiterie/chocolaterie marche plutôt bien. Karine et Lionel ouvrent un nouvel espace de vente dans la zone Saint-Christophe à Digne d'une centaine de mètres carrés. Ils proposent le 1er week-end chocolat et réunissent 1200 personnes en trois jours.

Aujourd'hui, « La boîte à biscuits » emploie trois salariés à l'année et plus d'une dizaine durant les pics d'activité. Depuis avril dernier, Karine et Lionel ont délaissé le petit local de Champtercier et leur petit point de vente à Digne pour ouvrir un nouvel établissement de 400 m2 en plein cœur de la zone Saint-Christophe dans l'Espace Beau de Rochas, ainsi qu'un site de vente par Internet. Cette nouvelle situation permet aux deux passionnés de laisser libre cours à leurs envies. Cours de pâtisserie, cours de chocolaterie, les ateliers affichent souvent « complet ».

« Nous avons avancé au gré des opportunités qui nous étaient offertes tout en restant en accord avec ce que nous voulions faire, note Karine Giraud. Nos objectifs pour la suite sont de continuer à développer les visites de notre entreprise et de se tourner vers le tourisme professionnel. »

L'entreprise artisanale réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires de 370 000 € et réunit lors de la Semaine du chocolat, qu'elle organise au mois d'octobre, jusqu'à 4000 personnes (édition 2016).

Retrouvez chaque semaine, sur le site internet de TPBM et dans la version papier, nos portraits d'artisans de la région, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de PACA. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?