AccueilUrbanismeL'Eco-Vallée garde le cap

L'Eco-Vallée garde le cap

L'Etablissement public qui pilote l'opération d'intérêt national dans la plaine du Var a un nouveau directeur général et prépare, malgré un contexte contraint, l'aménagement futur avec trois nouvelles consultations.
L'Eco-Vallée garde le cap
Nice Eco-Vallée - Deux îlots sont mis en consultation dans le Grand Arénas pour renforcer la composition urbaine.

UrbanismeAlpes-Maritimes Publié le ,

Un peu moins d'un an après avoir pris en intérim la direction générale de l'Etablissement public d'aménagement (EPA) Nice Eco-Vallée suite au départ d'Olivier Sassi, Sarah Bellier a été nommée officiellement directeur général par un arrêté de la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, signé le 24 mars. L'Etat et les collectivités ont donc privilégié le choix de la continuité, Sarah Bellier étant en poste au sein de l'EPA Nice Ecovallée depuis 2018, après avoir été DGS adjoint du conseil départemental d'Eure et Loir entre 2010 et 2018.

Avec une équipe dirigeante désormais renouvelée - la nomination de Sarah Bellier fait suite à l'arrivée à la présidence de l'EPA de Philippe Pradal, en septembre dernier -, l'EPA entend poursuivre sa marche en avant, malgré un contexte économique peu favorable et une crise sanitaire toujours présente.

« Nos ambitions sont inchangées et la dynamique de développement n'est pas entravée. Le contexte actuel, les événements climatiques d'octobre dernier nous incitent par contre à renforcer les principes d'aménagement qui guident l'Eco-Vallée : moins d'artificialisation des sols, une plus forte prise en compte des risques naturels et une adaptation des espaces de travail aux nouveaux enjeux sanitaires », confirme le président de l'EPA Nice Eco-Vallée.

Consultation lancée sur l'îlot 3.5 bis

Bénéficiant de la dynamique de construction des mois passées avec de nombreux chantiers en cours (voir encadré) et des indicateurs qui sont restés favorables en 2020 comme le marché des bureaux, l'EPA entend entretenir cette évolution positive en lançant d'ici la fin de l'année trois nouvelles consultations.


Lire aussi : Immobilier tertiaire : Aix-Marseille et Nice-Sophia à contre courant


« Les îlots concernés se situent à la fois dans le Grand Arénas et dans Nice Méridia avec des programmes mixtes », précise Sarah Bellier. Dans le Grand Arénas, une première consultation (îlot 3.5 bis, à côté du programme Unity), sous la forme d'un appel à projets auprès de promoteurs-concepteurs, vient d'être engagée (dépôt des candidatures jusqu'au 11 mai). Un scénario double est prévu : un programme mixte (bureaux, commerces et services) de 3 750 m2 couplé à une infrastructure de stationnement pour le futur pôle d'échanges multimodal (PEM) du Grand Arénas ; un programme uniquement dédié à des bureaux, commerces et services sur environ 6 300 m2. Le choix du scénario est prévu lors de la phase 2 de la consultation et le lauréat pourrait être désigné en novembre 2021.

Un équipement attractif sur l'îlot 3.2

Sur l'îlot 3.2, à côté de l'immeuble Connexio, dont la consultation va suivre également auprès de promoteurs-concepteurs, le projet est plus ambitieux. Une opération d'environ 18 000 m2 est prévue qui permettra de donner vie et attractivité à cette entrée du Grand Arénas. Liberté sera laissée aux candidats pour imaginer le contenu de cet équipement.

Dans Nice Méridia, une nouvelle consultation est également programmée dans les mois à venir et son contenu est actuellement à l'étude. Entretemps, l'EPA devrait boucler la consultation lancée précédemment sur les îlots 2.3 et 2.4, en lisière du futur quartier Joïa Méridia de Pitch Promotion et Eiffage Immobilier. Un projet de 20 000 m2 environ pour du logement et du tertiaire est attendu et cette consultation - c'est sa particularité - met en compétition les finalistes du macro-lot remporté par Pitch et Eiffage. Il s'agit des groupements Bouygues Immobilier-BNP Paribas Real Estate ; Linkcity-Icade ; Nexity-Roxim-Kalelithos.


Lire aussi : Alpes-Maritimes : l'Eco-Vallée trace son futur


De nombreux chantiers en cours

Malgré la crise sanitaire, l'Eco-Vallée reste la zone principale des chantiers en cours sur le territoire de la métropole niçoise. Et ces chantiers sont nombreux... Dans le Grand Arénas, il s'agit notamment des immeubles « Nouvel'R » de Sogeprom (30 000 m2, livraison de la première tranche fin 2021), « Air'Prom » d'AG Real Estate, City Gate et des Aéroports Nice Côte d'Azur (25 000 m2, livraison en 2021 et 2022), « L'Avant Scène » de Quartus (36 000 m2, livraison en 2023), du futur pôle multimodal de SNCF Gares & Connexions dont les travaux viennent de s'engager.

Dans Nice Méridia, se poursuivent les travaux du Campus Sud des Métiers de la CCI Nice Côte d'Azur (24 000 m2, livraison en 2021 et 2022), d'Inphyni de l'Université Nice Sophia Antipolis (7000 m2, livraison en 2022). Pour le futur pôle intergénérationnel porté par la ville de Nice (14 000 m2, livraison en 2023 et 2025) et le quartier « Joia Méridia » de Pitch et Eiffage (800 logements), les travaux vont débuter prochainement.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?