Fermer la publicité

Cress Paca L'Adar Provence poursuit son développement en région

le - - Economie

L'Adar Provence poursuit son développement en région
AdobeStock - A l'échelle des Bouches-du-Rhône, l'Adar Provence revendique la place de leader pour les services d'aide à domicile.

Dans un secteur associatif des services à la personne et de l'aide à domicile challengé par le secteur marchand, l'Adar Provence se positionne comme un des acteurs majeurs, grâce à plusieurs opérations de croissance externe, une gamme de prestations étoffée et un maillage étroit de son territoire d'intervention.

Avec plus d'un millier de salariés, 13 agences et 22 permanences réparties sur les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, le Gard et le Var (soit 103 communes couvertes), l'Adar (Aide à domicile en activités regroupées) Provence est un des poids lourds du secteur des services à la personne dans la région. A l'échelle des Bouches-du-Rhône, l'association créée en 1974 revendique même la place de leader pour les services d'aide à domicile, qui constituent son cœur de métier (90 % de son activité). « Notre projet associatif est resté inchangé depuis 46 ans, note Rémi Cabon, directeur général de l'Adar Provence. Il s'agit de permettre à chaque individu de rester le plus longtemps dans son cadre de vie habituel et dans les meilleures conditions possibles. »

Si la ligne de conduite n'a pas varié, le secteur dans lequel évolue l'association s'est en revanche considérablement transformé, depuis la loi de 1996. En ouvrant à cette date le marché des services à la personne (jusqu'alors réservé au seul secteur associatif) aux entreprises privées du secteur marchand, « elle a permis l'émergence de nouveaux acteurs, avec une professionnalisation des métiers et des acteurs du médico-social », note Rémi Cabon. Lorsqu'il prend les rênes de l'Adar Provence en 2008, l'association est moribonde, plombée par des frais de fonctionnement et de structures trop importants. « Je n'avais que quatre mois pour la sauver », raconte-t-il. L'opération passe par la réorganisation des services de back-office et la refonte complète du modèle économique et de la politique de communication. Des mesures radicales qui lui permettront d'obtenir un retour à l'équilibre économique en 2009.

Une large palette de prestations

« Douze ans plus tard, les finances sont parfaitement saines et nous avons doublé les effectifs », se réjouit le directeur général. Ce dernier, qui se définit comme un entrepreneur social, a depuis procédé à plusieurs fusions-acquisitions d'associations en difficulté. Les plus significatives sont celles de La Joie de vivre, dont les 250 salariés ont rejoint en 2018 les effectifs de l'Adar Provence et, en janvier dernier, AVD 13 (Autonomie et vie à domicile 13) qui employait 70 personnes. « Ces opérations de croissance externe nous ont permis de développer notre maillage territorial et de renforcer notre offre de services en direction des personnes en situation de handicap, dans le cas d'AVD 13 », détaille Rémi Cabon.

Cette dernière offre de services complète d'ailleurs une gamme existante déjà bien fournie puisqu'elle couvre les services d'aide à la personne proprement dits et ceux plus complexes d'aide et d'accompagnement à domicile : ménage, courses, accompagnement véhiculé, garde à domicile, confection et livraison de repas, garde d'enfants, dame de compagnie, petit bricolage, jardinage, soutien administratif, des services de soins infirmiers à domicile et la gestion d'une résidence service.

Rémi Cabon n'exclut pas à l'avenir d'autres opérations de croissance externe ou de diversification afin de rester concurrentiel et présent dans le secteur : « Dans les années à venir, j'ai le pressentiment que seuls les acteurs associatifs atteignant une certaine taille pourront se maintenir dans le paysage du secteur des services à la personne et résister au lucratif. »




Partenaires TPBM

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer