AccueilTerritoiresLe ministre Joël Giraud à Guillestre pour soutenir le programme « Petites villes de demain »

Le ministre Joël Giraud à Guillestre pour soutenir le programme « Petites villes de demain »

Joël Giraud, secrétaire d'Etat à la ruralité, s'est rendu à Guillestre lundi 25 janvier pour se rendre compte de l'avancée du projet dans cette commune éligible au dispositif « Petites villes de demain », au même titre que neuf autres villes du département.
Le ministre Joël Giraud à Guillestre pour soutenir le programme « Petites villes de demain »
M.-F. Sarrazin - La nouvelle maire de Guillestre Christine Portevin explique à Joël Giraud tout l'intérêt de poursuivre le programme de transformation engagé il y a cinq ans.

TerritoiresHautes-Alpes Publié le ,

Dans les Hautes-Alpes, dix communes sont lauréates du programme « Petites villes de demain » (2020-2026), qui vise à soutenir la revitalisation des villes de moins de 20 000 habitants situées en dehors des grands pôles urbains, mais exerçant des fonctions de centralité au sein d'un territoire en raison des équipements ou services dont elles sont dotées tout en présentant des signes de fragilité. Le secrétaire d'Etat chargé de la ruralité et ancien député des Hautes-Alpes, Joël Giraud, a profité d'une visite ministérielle dans le département ce lundi 25 janvier pour se rendre à Guillestre, l'une des communes éligibles au dispositif, dont le projet est le plus abouti.

Guillestre avait, en effet, déjà été lauréate de l'appel à manifestation d'intérêt de revitalisation des centres-bourgs, lancé par l'Etat en 2015. Grâce à « Petites villes de demain », elle va pouvoir poursuivre la dynamique enclenchée sur six années supplémentaires. L'ancienne cité médiévale, très touristique, connaissait des difficultés de repeuplement de son centre du fait d'une dégradation de son patrimoine. Elle s'est alors engagée dans un vaste programme de requalification du bâti existant, de rénovation des espaces publics, de révision de la circulation, et dans une démarche de revitalisation commerciale.


Lire aussi : Où en est le grand plan de revitalisation de Guillestre ?


Une attractivité globale

Le programme « Petites villes de demain » est en quelque sorte le petit frère d'Action cœur de ville, qui concerne les communes de plus de 20 000 habitants. « J'ai vu une commune qui avait 40 % de ses commerces fermés reprendre vie grâce à la mise en place d'une ingénierie », témoigne le ministre. Et c'est bien là tout l'intérêt, à la fois pour réaliser le diagnostic, concevoir et piloter les projets qui tournent autour de la transformation du parc de logements, le maintien et développement des commerces et des services, la valorisation du patrimoine, dans une démarche écologique.

L'idée est de bénéficier de l'appui des services de l'État, d'une offre d'aides financières et d'une mise en réseau. « Ce dispositif assure des crédits qui vous accompagneront pendant de nombreuses années. Vous bâtissez vous-mêmes votre projet, nous cherchons des solutions de financement. On espère faire en sorte que les collectivités fonctionnent en réseau. Il n'y a aucun intérêt à avoir côte-à-côte un bourg-centre qui crève et l'autre qui fonctionne bien. Il faut une attractivité globale », estime Joël Giraud.

Retrouvez dans un prochain numéro de TPBM le programme élaboré élaboré par la commune de Guillestre. Cliquez ici pour plus d'informations sur nos offres d'abonnement, à partir de 20 €/an.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?