Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Jean-Paul Cassulo : « 50% des architectes gagnent moins de 20.000 euros par an »

le - - Architecture

Jean-Paul Cassulo : « 50% des architectes gagnent moins de 20.000 euros par an »
A. Ricci - Pour Jean-Paul Cassulo : "La profession subit de plein fouet la crise"

Conséquences de la crise, loi CAP, charte de bonne dévolution de la commande signée avec la Métropole Nice Côte d'Azur ou encore le partenariat conclu récemment avec l'Ordre des architectes du Piémont (Italie) : Jean-Paul Cassulo, le président du Conseil régional de l'ordre des architectes Provence-Alpes-Côte d'Azur, se livre à un tour d'horizon complet de l'actualité de la profession.

TPBM : Quelle est la situation de la profession ?
Jean-Paul CassuloLa profession subit de plein fouet la crise et voit ses prérogatives d’intervention dans le champ public être grignotées par l’amoncellement des lois, l’économie de marché. D’ailleurs, la profession gagne assez peu d’argent par rapport à une profession réglementée et voit son pouvoir d’achat diminuer. 50% des architectes gagnent moins de 20.000 euros par an. Ce phénomène s’amplifie du fait de la dégradation de la commande et de la déflation du montant des honoraires. Aujourd’hui, ce qui était traité à un niveau local [région Paca, NDLR], comme les gros projets, est vampirisé par les grosses structures nationales et internationales. Cela renforce la paupérisation du métier et des petites structures.

Quels sont les problèmes rencontrés par la profession ?
La paupérisation des agences d’architecture est un énorme problème. La solution à ce problème serait qu’il y ait plus de commandes en général et beaucoup de plus de constructions qui se fassent avec les architectes.
Le glissement législatif fait que les maîtres d’ouvrage veulent de plus en plus passer des contrats globaux. Même si la conception-réalisation est intéressante, chacun doit être à sa place.
La profession est en mutation. Il convient de voir comment les architectes peuvent muter pour être utiles à la société. C’est une grande réflexion. Ils doivent muter en créant des réseaux et en travaillant en transversalité avec leurs confrères.

Quels vont être les priorités de l’Ordre des architectes Paca en 2016 ?
Nous venons de signer avec la métropole de Nice une charte de bonne dévolution de la commande. Elle incite fortement les signataires à attribuer les appels d’offres aux mieux-disants [références, compétences et moyens, NDLR]. Nous allons essayer d’étendre en 2016 cette charte aux autres départements et à la région Paca.

Actuellement se discute la loi CAP [Création, architecture et patrimoine, NDLR] au Parlement. Elle est faite de 36 propositions, dont une partie concerne l’architecture. Nous menons un travail d’information auprès des parlementaires de la région Paca. Car nous voulons ramener dans les mains des architectes la conception des paysages, le dessin des lotissements, etc. Nous sommes dans un métier dont les traces vont rester durables pendant 50 ans au moins sur le territoire. Autre problématique soulevée par cette loi : les architectes sont seuls dépositaires des permis de construire à partir de 170 m2. L’objectif est de rabaisser ce seuil à 150 m2.
Les 3 et 4 juin, les agences d’architecture vont ouvrir leurs portes dans le cadre de la sensibilisation du grand public. Il est nécessaire que les citoyens de demain, les futurs donneurs d’ordre, les futurs maîtres d’ouvrage, soient sensibilisés au regard sur la ville, sur le territoire, sur le paysage, sur l’architecture dès le plus jeune âge. Nous avons mis en place au niveau de la région Paca un outil en ligne : le site architecturesenligne.org.

Retrouvez la suite de cet article dans le numéro 26 de TPBM (parution le 20/04/2016). Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an). 






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer