Fermer la publicité

Jean-Luc Longour : « Le milieu socio-économique fait le ciment de nos villes »

Var le - - Territoires

Jean-Luc Longour : « Le milieu socio-économique fait le ciment de nos villes »
O. REAL - Jean-Luc Longour organise la reprise tout en préparant l'avenir

Maire du Cannet-des-Maures réélu au premier tour le 15 mars dernier, président de la communauté de communes Cœur du Var, Jean-Luc Longour gère au plus près du terrain la reprise. Entre protection des populations, réponse aux inquiétudes, réouverture des services publics, soutien à la relance et vision prospective, il prend ses responsabilités.

TPBM : Comment organisez-vous la reprise ?
Jean-Luc Longour :
Prendre des décisions sans avoir les moyens de les analyser, sans repère ni antériorité, est une situation inédite conférant une lourde responsabilité aux maires. D'autant que la période a engendré 67 millions de virologues et des rapports au coronavirus extrêmement violents sur les réseaux sociaux. Il faut d'autant mieux organiser la reprise, à l'échelle du Cannet-des-Maures et de la communauté de communes Cœur du Var [42 000 habitants, NDLR].
S'agissant des services de sa ville et des sites communautaires, le retour en activité du 11 mai concerne tous les agents qui ne peuvent pas télétravailler, en application des consignes nationales, mais sans ouverture au public avant le 2 juin. Une reprise de contact sans contact, obligatoirement masquée et bénéficiant de toutes les mesures barrières. Ce qui était d'ailleurs le cas pour tous les agents publics sur le terrain, même durant le confinement.
Les agents, comme les gens, sont inquiets. Nous devons les rassurer tout en restant humbles au regard de notre ignorance du moment. C'est un équilibre très instable. La réouverture progressive des services publics a pour objet de remplir notre fonction administrative mais aussi de participer à « l'effort de guerre » local vis-à-vis de l'activité privée. Le milieu socio-économique fait le ciment de nos villes, de nos bassins de vie rurbains. Le soutien aux TPE, commerces, professions libérales est essentiel pour atténuer le choc.

Que faut-il prioriser ?
C'est un tout indissociable. Nous multiplions les actions, en abondant à hauteur de 86 478 euros à l'échelle de l'intercommunalité le Fonds Covid Résistance, en activant l'instruction des marchés de BTP permettant la poursuite ou la reprise de chantiers, en dégrevant des loyers le cas échéant quand la collectivité - ville ou EPCI - est le bailleur… Sans oublier l'ouverture des écoles. Nous privilégions l'accueil d'enfants du personnel soignant, des enseignants, des personnes qui ne peuvent pas télétravailler, des décrocheurs aussi, des enfants handicapés. Le sujet est controversé, seulement 4 des 11 villes de Cœur du Var ont fait de même.

Quid du développement durable dans cette relance ?
Nous faisons en sorte que tout le monde puisse remonter à cheval très vite, à tous les niveaux, de la petite opération à la vaste zone Var Ecopole dont le dossier de réalisation est instruit par l'Area Région Sud [Entreprise publique locale d'ingénierie en aménagement du territoire et conduite d'opérations de construction, NDLR]. Nous sommes dans le cahier des charges de modélisation. Les premiers permis sont attendus dans moins d'un an. La reconstruction urgente de l'économie locale ne me fait pas perdre de vue l'exigence environnementale qui s'inscrit en fil conducteur de nos pensées, de nos actions. L'audace novatrice sera plus que jamais de mise. J'appelle de mes vœux une montée en puissance du partenariat public-privé pour ce faire. L'Etat fort doit édicter les règles et valeurs permettant plus de liberté et une décentralisation maîtrisée. Attention de ne pas aller trop loin non plus pour ne pas laisser reconstruire des nouveaux genres de féodalité…




Olivier Réal
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer