Fermer la publicité

Interview Jean-Jacques Castillon : « Le BTP du Var doit prendre toute sa part de relance »

Var le - - BTP

Jean-Jacques Castillon : « Le BTP du Var doit prendre toute sa part de relance »
O. Réal - Jean-Jacques Castillon, président de la Fédération du BTP du Var.

Content de la part faite à son secteur d'activité dans le plan de relance du gouvernement, le président de la fédération varoise du BTP se réjouit de la tenue le 5 octobre de ses Rencontres de la construction, au château Font du Broc des Arcs, afin d'échanger avec les élus sur l'urgence de sa mise en œuvre opérationnelle.

TPBM : « BTP sur Maires, le Var les pieds sur terre », la thématique de la 9e édition de vos Rencontres de la construction était manifestement prémonitoire de la relance par la commande publique…
Jean-Jacques Castillon : A l'origine, nous voulions rappeler que 2020 ne se résume pas à la Covid. C'est aussi les élections municipales, avec des élus reconduits et d'autres nouvellement élus dans les villes, occasionnant de nouveaux exécutifs intercommunaux. Alors que beaucoup s'interrogent sur le monde d'après la crise et la pandémie, celui d'après ces élections est aussi important.
Nous avons eu en effet le nez creux de mettre les nouveaux élus à l'honneur de nos Rencontres. C'est en fait doublement pertinent au niveau des maires. Il y a d'une part le plan de relance qui vient donner du grain à moudre dans la sphère publique à travers un coup de pouce financier de l'Etat. Celui-ci est de nature à améliorer le taux de travaux réalisé des collectivités, qui ne dépasse plus les 50 % programmés… D'autre part, la Covid a accentué l'attente du secteur sur les travaux de proximité, d'autant que nombre d'élus ont revendiqué leur soutien à l'économie varoise à qui doit profiter la reprise.
Nous sommes bien entendu d'accord sur ce principe et nous en profitons pour le dire aux collectivités, tout en tirant la sonnette d'alarme en cette période difficile sur les offres anormalement basses et les priorités trop souvent données au prix dans les appels d'offres. On s'est aperçu tout aussi souvent que les prix en question se retrouvaient vite augmentés d'avenants au gré de l'avancement du chantier, atteignant voire dépassant la proposition de ceux qui sont derrière, à la régulière… Les prix actuels, ceux des mois précédents et ceux des mois à venir sont problématiques. Attention sur le dernier trimestre 2020 et sur 2021 à ne pas accepter n'importe quoi, dans l'intérêt de la qualité des futures réalisations, de la pérennité des entreprises qui sont au niveau du marché, et en corollaire de l'économie et de l'emploi…

Renouer le dialogue est au cœur de ces Rencontres ?
Complètement. Il s'agira de nouer et renouer le dialogue avec les nouveaux et les « anciens » élus. Ce sera aussi une petite formation accélérée sur les enjeux économiques et sociaux inhérents à notre secteur. Dans le Var, nous comptons près de 5 000 entreprises qui emploient 22 000 salariés, ainsi que 8 000 artisans seuls. Soit 30 000 personnes en impact direct. Sachant qu'un emploi dans le BTP génère 1,8 emploi entre l'amont et l'aval (de l'industrie extractive à la maîtrise d'œuvre en passant par la filière de vente de matériaux, entre autres), nous représentons quelque 85 000 personnes.
A travers leurs travaux, les responsables du bloc communal font appel à nos compétences à hauteur de 30 % dans le bâtiment et 70 % dans les travaux publics. Cela inclut la gestion de leur patrimoine, dans l'intérêt de leurs administrés. En la matière, il est intéressant aussi de dialoguer ensemble, de rappeler que si l'on a pu longtemps se glorifier de la qualité de nos infrastructures, la France a baissé la garde depuis une dizaine d'années, au point d'être largement déclassée dans les référencements internationaux. Or, à l'heure de la concurrence exacerbée entre territoires, ce soin particulier apporté au patrimoine bâti, routier, aux réseaux divers, est une valeur ajoutée à ne pas négliger. Le premier département touristique de l'Hexagone hors Paris se doit d'être au top pour recevoir les gens qui viennent.

La relance est placée sous le signe de la transition énergétique. C'est le grand soir que vous attendiez depuis longtemps ?
Ce plan de relance arrive à point nommé alors que l'automne et l'hiver semblaient plombés par la chute des appels d'offres liés à l'arrêt Covid, à hauteur de 36 % sur les six premiers mois en Paca, parmi les données catastrophiques qui nous hantent en cette rentrée. Et oui, c'est un peu le grand soir en question avec enfin des mesures à la hauteur des enjeux, des besoins. Sept milliards d'euros consacrés principalement à la rénovation énergétique du parc existant dans le bâtiment, autour de 4 milliards d'euros dans les travaux publics pour les infrastructures vertes, c'est unique et bienvenu. Cela va permettre par exemple de mieux s'attaquer aux 500 000 logements à rénover par an alors que nous plafonnons à 100 000 faute de moyens, et plus globalement de faire levier sur les financements croisés de projets, locaux, départementaux, régionaux. Certes, le compte n'y est pas sur le segment du logement neuf, grand oublié du plan et pourtant victime lui aussi de la crise, mais des compléments de relance sont attendus.
Compte tenu de l'urgence, sont surtout attendues des anticipations de mises en œuvre dès à présent. Cela permettra de combler les trous, de patienter également, d'augmenter les réalisations effectives, de donner de la perspective aussi, afin de rassurer dans une période anxiogène. Les effets bénéfiques seront pour tout le monde. L'ensemble de l'économie est évidemment gagnante lorsque l'un de ses maillons essentiels se porte mieux, à défaut de bien. Pour cela, le BTP du Var doit prendre toute sa part de relance, aux côtés des collectivités.




Olivier Réal
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer