AccueilUrbanismeIngérop et Fondasol en charge de l’extension du Zenibus

Aix-Marseille-Provence Ingérop et Fondasol en charge de l’extension du Zenibus

La Métropole Aix-Marseille-Provence vient de confier au groupement Ingérop / Fondasol le pilotage du projet d’extension du Zenibus, axe BHNS qui doit relier le Technoparc des Florides à la zone de Plan de Campagne.
Ingérop et Fondasol en charge de l’extension du Zenibus
D.R. - Ce prolongement du Zenibus doit porter la longueur totale de l’itinéraire à 24 kilomètres.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

Ingérop (Marseille) et Fondasol (Avignon, Vedène) vont piloter le projet d’extension du Zenibus*, axe de bus à haut niveau de service (BHNS) qui doit relier à l’horizon 2025 le Technoparc des Florides à la zone de Plan de Campagne. Montant du marché de maîtrise d’oeuvre confié par la métropole Aix-Marseille-Provence (AMP) : 1,028 million d’euros HT. Les groupes d’ingénierie prendront en charge notamment l’élaboration du dossier appelé à servir de socle à la déclaration d’utilité publique (DUP), sésame attendu pour le troisième trimestre 2023 en vue d’une mise en service de l’extension pour la fin 2025. Selon cet échéancier, les travaux devraient démarrer au printemps 2024.

Aix-Marseille-Provence : la Métropole prépare l'extension du Zenibus

Cette extension doit prolonger la ligne actuelle sur quelque 6,8 kilomètres : à l’est sur 4,3 kilomètres (via quatre stations et un terminus) vers la zone commerciale de Plan de Campagne aux Pennes Mirabeau et au sud sur 2,5 kilomètres (via quatre stations et un terminus) jusqu’à la zone des Florides à Marignane. La réalisation de ces deux tronçons s’accompagnera du dédoublement de la ligne (en deux lignes A et B) et de la création d’un tronc commun de 4 kilomètres (circulation des deux lignes) où la fréquence de passage du BHNS sera doublée.

Ce prolongement du Zenibus doit porter la longueur totale de l’itinéraire à 24 kilomètres (dont 7,5 km en site propre) pour un temps de parcours loin d’être supersonique : environ 1 h 10.

Des bus roulant au GNV

A l’occasion de la mise en service de cette extension, Transdev, titulaire de la délégation de service public (DSP) du Zenibus, déploiera un nouveau matériel roulant : 22 bus au GNV (gaz naturel véhicules) d’une capacité de 103 places.

Le coût de cette extension se monte à 18,75 millions d’euros HT** (dont 0,75 M€ de foncier). Une dépense à laquelle il convient d’ajouter la somme de 21,9 millions d’euros induite par la réalisation du futur pôle d’échanges multimodal (PEM) de Plan de Campagne (mise en service prévue à l’automne 2024). Un équipement qui sera financé partiellement par la SNCF (7,6 M€), celle-ci prenant en charge l’aménagement de la halte ferroviaire qui jouxtera le PEM.

Les Pennes Mirabeau : double pont pour Plan de Campagne

Cette nouvelle infrastructure devrait permettre de quasiment doubler la fréquentation du Zenibus : de 7 600 voyageurs quotidiens aujourd’hui à 13 500 à l’horizon 2030 selon les projections réalisées par AMP. Une progression qui fera sortir les transports en commun du rôle marginal qu’ils occupent dans les déplacements dans l’est de l’étang de Berre : seulement 4% contre 79% pour l’automobile.

* En service depuis 2016, la ligne Zenibus dessert actuellement quatre communes des rives Est de l’étang de Berre : Les Pennes Mirabeau, Vitrolles, Saint-Victoret et Marignane sur une longueur totale de 17 km et 33 stations (dont seulement 2,9 km en site propre).
** L’extension du Zenibus est inscrite dans la programmation de l’agenda de la mobilité et du plan de déplacements urbains (PDU arrêté le 19 décembre 2019) de la métropole AMP.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?