AccueilTerritoiresHautes-Alpes : le Grand prix départemental de la construction durable se densifie sur la question énergétique

Hautes-Alpes : le Grand prix départemental de la construction durable se densifie sur la question énergétique

L'événement annuel ne se cantonne plus à une remise de prix. Sobriété et production d'énergie renouvelable seront abordées en amont pour donner des outils concrets aux maîtres d'ouvrage.
Une réhabilitation doit s'envisager de manière globale, y compris quand les travaux sont phasés.
M.-F. Sarrazin - Une réhabilitation doit s'envisager de manière globale, y compris quand les travaux sont phasés.

TerritoiresHautes-Alpes Publié le ,

Jusqu'à présent, le Grand prix départemental de la construction, de l'aménagement et de l'architecture durables des Hautes-Alpes consistait en une remise des prix. Cette année, l'événement, prévu à Gap ce mardi 27 septembre, se densifie. La remise des prix est précédée de deux tables rondes thématiques sur les enjeux du moment, à destination des élus, des maîtres d'œuvre et des professionnels du secteur. Cette volonté de donner du corps au Grand prix est commune au Département des Hautes-Alpes et au CAUE 05, désormais présidé par Marc Viossat, vice-président du Département en charge de la transition énergétique. « Il nous paraît pertinent que les personnes en lien direct avec les évolutions réglementaires puissent être au fait des choses », estime le président du CAUE 05.

Hautes-Alpes : candidatez au Grand prix qui récompense les constructions et réhabilitations durables

Ce Grand prix vise à mettre en valeur les bonnes pratiques au sein de la construction, à travers un partage d'expériences. Il a une portée pédagogique, incitative, de progression et d'amélioration des projets, qui ne peuvent plus éluder les problématiques énergétiques, été comme hiver. Les thématiques des tables rondes ne doivent rien au hasard. « Il nous a semblé nécessaire d'aborder un sujet sur la sobriété et un autre sur la production d'énergie renouvelable », précise Michel André, responsable du service énergie et climat au Département des Hautes-Alpes.

Marc Viossat prend la présidence du CAUE 05

Photovoltaïque : travailler par grappe

La première table ronde portera sur la rénovation des bâtiments par les collectivités dans l'idée d'obtenir la meilleure performance thermique possible. Rénovation qui doit être pensée de manière globale pour garantir une cohérence, même si les travaux s'échelonnent sur plusieurs années. Le confort d'été sera également abordé. « Dans notre département alpin, notre souci du confort thermique portait principalement sur l'hiver. Cet été a démontré qu'il fallait aussi se soucier du confort estival dans une réhabilitation et ce n'est techniquement pas facile. La technologie -la climatisation-, n'est pas la réponse à tout ! Il s'agit de jouer sur la conception du bâtiment, l'aération, l'inertie des matériaux... », détaille Michel André.

La seconde table ronde se concentrera sur le photovoltaïque, à l'heure où de plus en plus de communes se positionnent sur la question. « Les collectivités ont leur mot à dire sur le sujet. Le Département des Hautes-Alpes travaille à la constitution d'une Sem Energie pour que les collectivités s'emparent des ressources naturelles et que la production ne parte pas à l'extérieur », précise Marc Viossat.

Sauf qu'il ne suffit pas de trouver un terrain et d'y poser des panneaux. « Si c'était simple, nos bâtiments publics en seraient recouverts », remarque Michel André. Le photovoltaïque baigne dans une série de contraintes techniques, administratives, environnementales et économiques. « L'objectif est de donner des outils, de dire ce qu'il est possible de faire, d'inciter la collectivité à s'engager pour traiter une zone anthropisée, sur les toitures et les parkings », indique Michel André. Vu le travail en amont d'une installation et la rentabilité individuellement faible, il est préconisé de travailler par grappe pour produire davantage et réaliser des économies d'échelle. A l'image des aérodromes que le Département a équipés. Pour une commune, cela signifie équiper plusieurs bâtiments ou même réfléchir à l'échelon intercommunal. Pour toutes ces questions, les élus peuvent trouver de la ressource en s'adressant à IT 05 (la branche ingénierie du Département) ou encore au CAUE 05.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 septembre 2022

Journal du28 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 14 septembre 2022

Journal du14 septembre 2022

Journal du 07 septembre 2022

Journal du07 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?