AccueilEconomieHautes-Alpes : la saison d'été s'annonce prometteuse

Hautes-Alpes : la saison d'été s'annonce prometteuse

Tout laisse à penser que les Hautes-Alpes pourraient connaître un très bel été, voire battre le record de l'année dernière. A trois mois de la saison, le taux d'occupation prévisionnel en station s'élève à 23 %.
Hautes-Alpes : la saison d'été s'annonce prometteuse
Office de tourisme de Serre-Ponçon - Le besoin de grands espaces, de nature préservée et d'air pur comme ici à Crévoux devrait booster la fréquentation touristique estivale.

EconomieHautes-Alpes Publié le ,

L'été dernier, les Hautes-Alpes avaient réalisé une saison record avec 11 millions de nuitées, 366 millions d'euros de chiffre d'affaires et une croissance de l'activité touristique de 11 % par rapport à l'été 2019. « On ne s'y attendait pas vraiment. Le contexte nous a été favorable », reconnaît le directeur de l'Agence de développement économique et touristique (Addet), Yvan Chaix. Il espère pouvoir capitaliser sur cette saison exceptionnelle en cet été qui s'annonce similaire au précédent du point de vue sanitaire. D'ailleurs, les études confirment cette tendance. « Trois Français sur dix ont déjà décidé de partir et la destination montagne est l'une des plus prisées. Ce qui n'a rien d'étonnant car les visiteurs ont besoin de grands espaces, de nature préservée, d'air pur. On sait aussi qu'un séjour sur deux sera réservé en toute dernière minute », annonce Yvan Chaix.

Un autre chiffre alimente la confiance du directeur de l'Addet : le taux d'occupation prévisionnel de l'ensemble des stations, qui concentrent 70 % de la capacité d'hébergement des Hautes-Alpes, se monte à 23 %. Un taux légèrement supérieur à celui de l'année dernière à pareille époque. « En saison d'été, le taux d'occupation de tous nos hébergements touristiques marchands s'élève à 45 % », indique Yvan Chaix. Les résidences secondaires joueront un rôle déterminant, elles qui constituent la moitié des 390 000 lits touristiques du département. « On mesure tout l'appétit des propriétaires de résidences secondaires en cette période. »

Locomotive de l'économie

Dernier élément qui fait pencher l'Addet du côté de la confiance : c'est la mobilisation des Haut-Alpins pour réussir la saison d'été. « Les initiatives sont nombreuses, les investissements ont été massifs malgré le contexte. » L'organisme confie son intention de beaucoup communiquer, comme il l'avait fait l'année dernière, pour promouvoir la destination. Car l'enjeu est énorme, après une saison d'hiver blanche.

« Les Hautes-Alpes ont besoin de réussir la prochaine saison d'été. Le tourisme demeure la locomotive de l'économie des Hautes-Alpes. C'est un tiers de sa richesse, un tiers de son emploi, et c'est lors de la saison d'été que nous générons le plus grand nombre de nuitées touristiques, avec 40 % des 22 millions de nuitées par an », rappelle le directeur de l'Addet.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?