AccueilBTPHautes-Alpes : la pénurie de matériaux pourrait bloquer des chantiers d'ici un mois

Hautes-Alpes : la pénurie de matériaux pourrait bloquer des chantiers d'ici un mois

Le président du BTP 05, Nicolas Chabrand, tire la sonnette d'alarme. Selon ses prévisions, certains chantiers pourraient être contraints de s'arrêter d'ici un mois du fait de la pénurie de matériaux, qui engendre une flambée du prix des matières premières pour ne rien arranger.
Hautes-Alpes : la pénurie de matériaux pourrait bloquer des chantiers d'ici un mois
M.-F. Sarrazin - Cette pénurie de matériaux s'accompagne, paradoxalement, d'une baisse de la construction neuve, qui représente 50% de l'activité du BTP haut-alpin.

BTPHautes-Alpes Publié le ,

Ce qui était au départ un simple constat est devenu une angoisse. Les professionnels du BTP pourraient être contraints d'interrompre certains chantiers du fait de la pénurie de matériaux, occasionnant une flambée des prix des matières premières. En cause, la crise sanitaire, qui a provoqué une baisse voire un arrêt des productions de matériaux qui ne suivent plus le rythme du redémarrage, couplée à la mainmise des Américains sur le bois européen.

« C'est inédit. Une fois de plus nous sommes dans l'incertitude et ça touche désormais tous les corps de métier. Ça prend des proportions qu'on n'aurait pu imaginer. Nous avons d'abord été confrontés à une hausse de 30 % du prix de l'acier début 2021. Puis à une rupture de stock du bois de construction du nord de l'Europe. Désormais, il manque du placo, de la peinture et des isolants thermiques pour sols, de la résine pour la fabrication des colles pour carrelages, des menuiseries PVC, des armoires électriques, des adjuvants pour béton, des canalisations... », détaille le président du BTP 05, Nicolas Chabrand.

Il prend l'exemple de l'effet domino induit par le manque de panneaux en bois OSB utilisés par les charpentiers pour la toiture. « Si on ne peut pas mettre hors d'eau les bâtiments, les autres corps d'état ne peuvent pas intervenir. » Pour l'heure, du fait des stocks, aucun chantier n'est stoppé dans le département mais cela ne saurait tarder. Selon les prévisions de la fédération locale, l'arrêt pourrait se produire d'ici un mois si la situation ne s'améliore pas. Un nouveau coup de frein pour le BTP 05 qui a enregistré en 2020 une baisse de son chiffre d'affaires de 7 % par rapport à 2019.

La fédération demande la clémence des maîtres d'ouvrage

Autre problème : la flambée des prix des matières premières. « La faiblesse des marges des entreprises du BTP, environ 2 %, rend insupportables ces augmentations sur le mois de mars : + 4 % pour l'aluminium, + 6,5 % pour le plomb, zinc et étain, + 10,3 % pour le cuivre, +3 0 % pour le polyuréthane et l'acier. Quand l'acier prend 30 %, c'est la marge des entreprises de maçonnerie qui est entièrement mangée », déplore Nicolas Chabrand.

Face à ce contexte, la fédération du BTP 05 a communiqué vers l'ensemble de ses adhérents début mars pour leur donner les clés de dialogue avec les maîtres d'ouvrage et a écrit à l'ensemble des décideurs pour les alerter. « On sollicite la bienveillance des maîtres d'ouvrage : de ne pas appliquer les pénalités en cas de retard de chantier, de prolonger les délais d'exécution, d'indemniser au cas par cas les grosses inflations de prix des matériaux et de prendre en compte les variations de prix dans les marchés à venir », énumère le président.

- 21 % de mises en chantier dans le neuf

Cette pénurie de matériaux s'accompagne, paradoxalement, d'une baisse de la construction neuve, qui représente 50 % de l'activité du BTP haut-alpin. « Nous enregistrons - 11 % de permis de construire et - 21 % de mises en chantier. Au niveau national, ces chiffres représentent respectivement - 12,4 % et - 7,1 %. Le confinement n'a pas arrangé les choses. Pendant trois mois, l'instruction des permis a été fortement ralentie et il est difficile de trouver des terrains », constate Nicolas Chabrand. En revanche, le secteur de la réhabilitation se voit boosté par le plan de relance et le dispositif Ma prime rénov'. De là à compenser le fléchissement du neuf...

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?