AccueilUrbanismeHautes-Alpes : la déviation de Ribiers opérationnelle en novembre 2020

Hautes-Alpes : la déviation de Ribiers opérationnelle en novembre 2020

Le Département des Hautes-Alpes vient de présenter à la population le projet de contournement du village de Ribiers dont les travaux sont programmés l'année prochaine.
Hautes-Alpes : la déviation de Ribiers opérationnelle en novembre 2020
Département des Hautes-Alpes - Les élus départementaux sont venus présenter à la population l'option retenue pour contourner Ribiers.

UrbanismeHautes-Alpes Publié le ,

La commune de Ribiers, dans la vallée du Buëch, va bientôt se voir dotée d'une déviation. En effet, la RD 522, qui relie les RD 948 et 1075, traverse le village et emprunte les ruelles étroites de la ville. Sur cette voie, circulent environ 500 véhicules par jour, dont 3 % de poids lourds, qui passent notamment par un virage en épingle à 180°. « Pour remplir les trois objectifs de sécurité, de fluidité du trafic et de desserte locale, la seule solution d'aménagement pour Ribiers est un contournement », note Marcel Cannat, vice-président du Département des Hautes-Alpes en charge des routes et infrastructures. Ce barreau routier est rendu possible depuis la construction, en 2012, d'un pont sur la RD 522 permettant le contournement du centre-village.

Le centre soulagé d'une partie du trafic de camions

« Parmi les cinq projets examinés, nous avons choisi celui qui présentait le moins d'impact sur le foncier local et sur l'environnement », explique-t-il. D'ailleurs, des acquisitions à l'amiable sont en cours, de même que les études environnementales.

Cette nouvelle route s'étendra sur 180 mètres de long - avec une pente d'environ 4 % - et deux fois 3,25 mètres de large. Sont programmés un accotement d'un mètre revêtu, des surlargeurs pour les dispositifs de retenue et deux carrefours de raccordement. Les élus ont présenté à la population tous les détails du projet au cours d'une réunion publique.

« Le centre-village de Ribiers va être soulagé d'une partie du trafic de poids lourds et de camions frigorifiques qui traversent la commune du fait de l'importante activité arboricole dans le secteur. Comme dans d'autres communes qui ont été contournées, la vie locale va pouvoir se développer harmonieusement dans Ribiers. Et c'est un pas de plus vers un aménagement plus global de l'axe entre Laragne-Montéglin et l'autoroute A51 », considère le conseiller départemental du canton, Florent Armand.

Les travaux, dont le coût est estimé à 475 000€, se dérouleront d'août à novembre 2020. Avant cela, les procédures réglementaires se poursuivront jusqu'en avril et les marchés seront attribués au printemps.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?