AccueilTerritoiresHautes-Alpes : la centrale solaire du Poët opérationnelle en avril 2022

Hautes-Alpes : la centrale solaire du Poët opérationnelle en avril 2022

La cinquième centrale solaire au sol d'Engie Green dans les Hautes-Alpes produira l'équivalent de la consommation électrique annuelle d’environ 2 700 personnes.
Après la mise en service de la centrale de Montmaur, Engie Green construit sa cinquième centrale au sol dans les Hautes-Alpes dans le Buëch.
M.-F. Sarrazin - Après la mise en service de la centrale de Montmaur, Engie Green construit sa cinquième centrale au sol dans les Hautes-Alpes dans le Buëch.

TerritoiresHautes-Alpes Publié le ,

Engie Green a commencé la construction de sa cinquième centrale photovoltaïque au sol des Hautes-Alpes, au Poët, dans le Buëch, sur une surface clôturée de 4,3 hectares. Elle produira ses premiers kilowattheures en avril 2022. Cette installation, d'une puissance totale de 3,5 MWc, sera composée de 8 640 panneaux photovoltaïques posés sur 480 structures en acier galvanisé, et représente près de 3 M€ d'investissement.

« Engie Green alimente déjà plus de 22 000 personnes grâce à sa production annuelle dans les Hautes-Alpes », signale Jean-François Innocenti, directeur ingénierie et construction. Cette nouvelle centrale produira annuellement près de 5,910 millions de kWh, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle d’environ 2 700 personnes, redistribués en priorité aux consommateurs alentour.

Deux entreprises locales participent au chantier

Deux entreprises locales ont été retenues dans le cadre de ce chantier. Polder (Lazer) s'occupera du terrassement et Apave (Gap) de la coordination SPS (sécurité et protection de la santé) et de la mission de contrôle technique. L'opérateur a également fait appel à Spie (Toulouse) pour la réalisation des réseaux électriques de la centrale, le montage des structures (fournies par la société Profil du futur dans le Haut-Rhin) et des panneaux photovoltaïques (fournis par DMEGC). Gay Electricité (Châlons-en-Champagne) se chargera de la fourniture du poste électrique. Le raccordement électrique au réseau sera piloté directement par Enedis.

La première réunion de chantier s'est déroulée au début du mois. La société Polder est la première à intervenir, entre le terrassement du site et la création des pistes. En parallèle, Spie creuse les tranchées pour le passage des câbles électriques. Les pieux des structures seront implantés début novembre et les structures en acier seront montées quelques semaines plus tard. Les panneaux solaires seront livrés début janvier pour être tous montés en février. Le raccordement des postes de livraison au réseau de distribution public d’électricité est prévu courant mars.

Pour limiter l'impact paysager, une haie sera plantée au sud-ouest de l'installation. Il est également prévu la remise en culture de la parcelle au sud de la centrale, soit une surface de 1,2 hectare. La clôture entourant la centrale sera construite en veillant à préserver le déplacement des animaux, à travers la création de passes-faune tous les 50 mètres. Le bureau d’études Dryopteris a été mandaté pour suivre le bon déroulement du chantier.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 novembre 2022

Journal du30 novembre 2022

Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?