Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Hautes-Alpes : 250 logements améliorés grâce à Soliha en 2017

le - - Territoires

Hautes-Alpes : 250 logements améliorés grâce à Soliha en 2017
M.-F. Sarrazin - Soliha a tenu son assemblée générale ce mardi 19 juin. Bénédicte Ferotin en est la directrice et Jean-Michel Arnaud le président.

Soliha Alpes du Sud épaule les locataires et les propriétaires dans la rénovation de leur bien, sur les plans techniques et financiers. Elle aide aussi les collectivités dans la conduite de leur politique de l'habitat.

Le Calhaura 05, devenu Soliha Alpes du Sud, œuvre depuis 50 ans pour l'amélioration de l'habitat, que ce soit dans la lutte contre la précarité énergétique et le logement indigne, l'adaptation à l'âge ou au handicap - pour un maintien à domicile le plus longtemps possible - ou encore l'opération façades/toitures.

Les 12 salariés de l'association accompagnent les propriétaires et locataires dans toutes les démarches liées à leur demande de subventions ainsi que dans la définition des travaux à réaliser. Y compris pour les personnes les plus défavorisées. En 2016, 18 ménages ont bénéficié de 80 à 100% de financements de leurs travaux grâce à la combinaison de subventions, de dons, d'une aide du centre communal d'action sociale... « Dans les cas les plus extrêmes, nous faisons une avance sur opération, c'est-à-dire que nous payons les entreprises et les bénéficiaires nous remboursent », signale le président de Soliha, Jean-Michel Arnaud.

Le budget chauffage est 1,7 fois plus élevé dans les Hautes-Alpes

La lutte contre la précarité énergétique est d'autant plus importante dans le département qu'en moyenne, chaque ménage dépense 2.500€ pour se chauffer, soit 1,7 fois plus qu'au niveau national. 108 logements ont été traités en 2017. En moyenne, chaque habitation a fait l'objet de 20.162€ HT de travaux avec un taux de subvention de 52% pour 42% d'économies sur la facture énergétique.

En 2017, Soliha a également accompagné la réhabilitation de 37 logements indignes qui ont fait l'objet en moyenne de 42.864€ HT de travaux pour un subventionnement de l'ordre de 42%. La même année, 43 logements ont été adaptés pour que leurs occupants soient maintenus à domicile (en moyenne, 7.571€ HT de travaux et 65% de subventions) et 60 façades ou toitures rénovées (en moyenne, 20.642€ HT de travaux et 11% de subventions par opération) dans les 19 communes qui incitent les propriétaires à le faire. Car l'aide de Soliha vise aussi les collectivités locales dans la définition et la conduite de leur politique de l'habitat.

Des solutions pour héberger les personnes en difficulté

Enfin, l'association s'occupe de la gestion locative d'insertion et du logement accompagné. « Nous faisons de l'intermédiation locative en lien avec l'office public HLM 05, précise la directrice de Soliha, Bénédicte Ferotin. Nous captons des logements - 12 en 2017 - dans le domaine public et privé pour y loger des personnes en difficulté. Nous travaillons sur le bon rapport au voisinage, au bon entretien du bien, et à la bonne gestion du budget. Parfois notre action est complétée par des interventions extérieures d'insertion professionnelle. »

Toujours dans le domaine social, Soliha gère la résidence sociale Le Tamaris, à Gap. Le bâtiment, propriété de l'OPH, comprend 42 studios. Le principe : des logements privatifs autonomes mais aussi des espaces collectifs à destination des personnes atteintes d'addiction, à la santé fragile, en isolement extrême ou en proie à des problèmes sociaux. « Nous sommes fiers car certains résidents très abîmés se sont investis dans le collectif en participant à des sorties, en entretenant des jardins. Et certains sortent même du dispositif », se réjouit Bénédicte Ferotin.

Les chiffres clés en 2017 :

  • 144 ménages ont été accompagnés dans l'accès ou le maintien dans le logement
  • 250 logements ont été améliorés dont 108 plus économes en énergie (2,157 M€ de travaux), 43 adaptés au vieillissement de leurs occupants (226.800€ de travaux), 37 sortis de l'indignité (1,585 M€ de travaux) et 60 façades/toitures rénovées (1,2 M€ de travaux)
  • 5,3 M€ de travaux ont été réalisés par des entreprises locales et 2,153 M€ de subventions ont été obtenues auprès de 10 financeurs différents
  • 54 logements sociaux publics et privés ont été gérés.



M.-F. Sarrazin
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer