AccueilBTPHautes-Alpes : 2 M€ pour la modernisation du pont la Barque

Hautes-Alpes : 2 M€ pour la modernisation du pont la Barque

Si le chantier d'élargissement et de renforcement du pont La Barque, dans les Hautes-Alpes, se poursuit, il a pris du retard. Le service ingénierie du Département confirme les dépassements de coût et de date de livraison.
Hautes-Alpes : 2 M€ pour la modernisation du pont la Barque
A. Baradat - Opération de grutage et pose d'éléments de béton précontraint qui accueilleront le tablier du pont la Barque.

BTPHautes-Alpes Publié le ,

Le pont la Barque, situé au sud des Hautes-Alpes, relie la RD 994 en provenance de Gap à la RD 1075 en direction de Sisteron. L'axe routier, classé ''grande circulation'', structure l'itinéraire Grenoble-Gap-Sisteron. Le Département a engagé en août 2021 des travaux de modernisation de l'ouvrage. « C'est une priorité technique pour nous », a estimé Jean-Marie Bernard, président du Département des Hautes-Alpes venu visiter le chantier en cours le 31 mai, accompagné de Françoise Pinet, conseillère départementale du Canton de Serres.

Ce jour-là, se tenait une délicate opération de grutage de sept poutres de béton précontraint qui supporteront le tablier du pont. Situées en amont de l'ouvrage, elles seront complétées par la pose de sept autres, en aval du pont, à l'automne. L'objectif étant de ne pas contrarier la circulation, pour l'heure alternée, pendant la période juillet-août. Chaque élément de béton précontraint pèse 11 tonnes. Quatorze poutres seront donc nécessaires pour porter la largeur de la chaussée à 10,5 mètres et l'équiper de trottoirs. La circulation devrait être rétablie au mois d'octobre.

« Cette construction étant ancienne et vétuste, nous devions la viabiliser afin de la mettre aux normes avec l'objectif d'améliorer la sécurité des usagers mais aussi de l'élargir afin d'absorber le trafic des 7 000 véhicules par jour qui l'empruntent. » Commandé par François de Bonne, duc de Lesdiguières, en 1609, le pont la Barque enjambe le Petit Buëch depuis plus de quatre siècles. S'il n'est pas classé Monument historique, il n'en demeure pas moins une curiosité du patrimoine local. L'ouvrage a déjà été élargi dans les années 1950 puis en 1990, portant la largeur de sa chaussée à neuf mètres.

Livraison du pont la Barque en 2023

La maîtrise d’œuvre a été confiée au groupe Eiffage. Le chantier mobilise quotidiennement une équipe de cinq à six personnes. « Ces travaux font partie du plan de rénovation financé dans le cadre du Contrat de plan Etat-Région 2015-2020 (CPER) », a indiqué Jean-Marie Bernard. Le coût des travaux avait été estimé à 1 030 000 €, avec une répartition contributive de 40 % pour l'Etat, 40 % pour la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et de 20 % pour le Département. Mais des difficultés d'ancrage de l'édifice, liées aux caractéristiques géologiques du terrain, apparues au cours des travaux, ont nécessité des ajustements techniques avec notamment la pose de micropieux portant le coût total des travaux à 2 M€.

L'interruption estivale des travaux, leur reprise à l'automne et une phase de finition du chantier ont repoussé la date de livraison de l'ouvrage, prévue initialement au mois de juillet 2022, à 2023. Le président du Département a annoncé la rénovation de trois autres ponts : le pont de Pierre à la sortie de Serres, le pont Bleu et le pont du Rose de Saint-Julien-en-Beauchêne.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 juin 2022

Journal du29 juin 2022

Journal du 22 juin 2022

Journal du22 juin 2022

Journal du 15 juin 2022

Journal du15 juin 2022

Journal du 08 juin 2022

Journal du08 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?