Fermer la publicité

Diaporama sonore Halles de Toulon : bientôt place à l'aménagement intérieur

Var le - - BTP

Halles de Toulon : bientôt place à l'aménagement intérieur
K. Latour - La coque des halles est presque terminée.

Le chantier des halles de Toulon touche à sa fin. La coque est aujourd'hui « terminée à 95 % ».

Les vingt commerçants qui se sont déjà positionnés pour s'installer dans les halles de Toulon pourront commencer à préparer leurs stands dans les semaines à venir. La coque est en effet « terminée à 95 % », indique dans notre diaporama sonore Nicolas Marelle, chargé d'opération chez Var aménagement développement (VAD), concessionnaire du centre-ville de Toulon. « Nous en sommes aux finitions, aux touches finales : nous avons par exemple récupéré un support de lumière de l'époque, qui a été refait par un serrurier à l'identique, et nous sommes en train de commencer la pose de ces éléments », illustre-t-il. Le bâtiment étant placé dans une zone de site patrimonial remarquable, une attention a été portée au respect du style Art déco (couleurs, formes, etc.), avec l'assistance de l'architecte des Bâtiments de France.

Après avoir dû faire face à des difficultés structurelles puis aux conséquences de la Covid-19 (arrêt des chantiers, difficulté d'approvisionnement...), ce chantier à 6 millions d'euros - financé par Altarea Cogedim, Carmila / Carrefour Property, également maîtres d'ouvrage, et la Caisse des dépôts - commencé en septembre 2019 devrait donc être terminé au printemps 2021. La date d'ouverture du lieu, qui sera alors exploité et animé par Biltoki, reste cependant soumise aux évolutions de la crise sanitaire. Les 2 250 m2 des halles (1 000 m2 au sous-sol et rez-de-chaussée et 250 m2 de terrasse accessible au public) devraient accueillir à termes 25 commerçants ainsi qu'un bar sur le toit-terrasse.

Une locomotive

« Le but ce n'est pas seulement de réhabiliter les halles mais aussi la place Raspail et les bâtiments qui sont autour », précise le maire de Toulon et président de Toulon Provence Méditerranée, Hubert Falco. Pour l'instant, seul l'immeuble qui accueillait le Crédit municipal a retrouvé de sa splendeur. Les travaux sont toujours en cours au niveau de l'immeuble qui fait l'angle de la rue d'Astour et Baudin. Ce dernier accueillera le siège du CAUE (Conseil d'architecture, d'Uubanisme et de l'environnement) mais aussi des entreprises.

« L'idée est de repenser toute la place, de la redynamiser à l'image de ce que nous avons fait avec la rue des arts et la place de l'Equerre », renchérit l'élu. Jean-Baptiste Arène, directeur général adjoint de VAD, ajoute : « Les halles ne sont pas une île mais une opération qui s'inscrit dans un secteur qui a vocation à évoluer et basculer vers une redynamisation commerciale. C'est une locomotive, c'est-à-dire qu'elle permet de retendre les flux marchands sur des rues qui pouvaient être délaissées auparavant, comme celle d'Astour, qui grâce à ce maillage pourra retrouver de sa superbe. »

La réhabilitation globale de cet espace autour des halles a nécessité un investissement de 40 millions d'euros. « Quand nous nous sommes attaqués au centre ancien, nous n'étions propriétaires d'aucun mètre carré, rappelle Hubert Falco. La première chose que nous avons fait, et c'est également le cas pour le projet des halles, a donc été d'acquérir des bâtiments soit pour les démolir et faire entrer la lumière soit pour les réhabiliter, y mettre des logements ou sous ces logements, proposer des commerces. »




Karen Latour
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer