AccueilUrbanismeHabside accroît son offre hôtelière à Serre Chevalier

A LA PELLE Habside accroît son offre hôtelière à Serre Chevalier

Cinq ans après le rachat et la transformation du Grand Hôtel de Serre Chevalier, le promoteur marseillais monte en puissance en lançant deux nouvelles gammes hôtelières à Chantemerle.
Habside accroît son offre hôtelière à Serre Chevalier
Habside - Quatre chalets seront divisés en 21 appartements ou suites.

UrbanismeHautes-Alpes Publié le ,

La station de Chantemerle poursuit sa montée en gamme. Il y a cinq ans, le promoteur marseillais Habside avait racheté le Grand Hôtel, un établissement deux étoiles place du Téléphérique, et l'avait totalement réhabilité pour le transformer en quatre étoiles, avec le concours de l'architecte d'intérieur Olivier Frémont. « C'est l'hôtel le plus attractif de Serre Chevalier qui a insufflé une nouvelle dynamique à Chantemerle », assure Stéphane Pérez, PDG d'Habside. Cet hôtel possède 66 chambres, un spa, deux restaurants, un bar et deux magasins. « Avec 65% d'occupation sur les saisons d'été et d'hiver, il marche bien. Mais on perdait potentiellement une clientèle qui souhaitait avoir soit des chambres plus grandes, soit des appartements où recevoir du monde. »

Saint-Chaffrey : la place du téléphérique transformée en vraie place de village

Des chalets haut-de-gamme et un restaurant-refuge d'altitude

Habside a donc eu l'idée d'élargir sa gamme à travers la construction, à côté de l'hôtel, du programme Les Chalets du Grand Hôtel : quatre grands chalets divisés en 21 appartements ou suites (de 70 à 180 m2), soit 102 nouveaux lits chauds dont les murs sont vendus à des investisseurs mais dont la gestion est assurée par Habside. Cet ensemble de prestige a été pensé par l'architecte Jean-Michel Wilmotte, meublé et décoré par le studio Frémont.

Ces chalets seront connectés au Grand Hôtel et bénéficieront de ses services hôteliers : piscine, spa, restaurant/bar, conciergerie, parking, consignes... D'un point de vue architectural, ces logements reprendront les codes du chalet de montagne, version contemporaine, à l'ambiance cosy et aux prestations haut-de-gamme. La part belle sera faite aux beaux volumes et à la lumière naturelle, avec la présence de grandes façades vitrées.

Habside en profite pour procéder à des travaux au sein du Grand Hôtel : le spa va tripler de volume, le restaurant, souvent saturé, va être agrandi et 10 appartements créés pour loger les salariés.

Le promoteur a également racheté le Chalet hôtel de Serre Ratier, qui va devenir Le Refuge du Grand Hôtel, à 1 900 m d'altitude, accessible par télécabine. Douze chambres et un restaurant d'altitude « pour une expérience unique en haut des pistes dans un environnement incroyable », ajoute Stéphane Pérez.

Ces trois produits permettront de toucher des clientèles différentes.

Livraison pour Noël 2023

Les travaux des Chalets du Grand Hôtel ont déjà démarré. Ils s'interrompront pendant l'ouverture de la station. Le Grand Hôtel restera ouvert cet hiver. Stéphane Pérez espère une livraison de l'ensemble (15 M€) pour Noël 2023, soit au même moment que la toute nouvelle place du Téléphérique. Sur le Refuge du Grand Hôtel, Habside va redéposer un permis de construire « pour retravailler l'intérieur, sans toucher à l'enveloppe ». Cet établissement restera également ouvert cet hiver.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?