AccueilBTPGSE prend une longueur d'avance dans les bureaux à énergie positive

GSE prend une longueur d'avance dans les bureaux à énergie positive

Les immeubles que le contractant général vient de livrer sur la zone aéroportuaire d'Avignon répondent déjà aux exigences de la future norme RE 2020.

BTPVaucluse Publié le ,

Près d'un an après avoir été racheté par le groupe Goldbeck, leader allemand de la préfabrication, le contractant général vauclusien GSE a présenté un nouveau concept de bâtiment tertiaire à énergie positive. Baptisé Cecodia Piper, le bâtiment à ossature bois inauguré le 2 mars au cœur de la zone d'activités de l'aéroport à Avignon constitue le premier programme d'une nouvelle génération de bureaux produisant deux fois plus d'énergie qu'ils n'en consomment à l'année. Les performances énergétiques des deux immeubles R+1 (1 860 m² de plancher au total) conçus et réalisés par les équipes de GSE dépassent très largement les critères de la norme actuelle RT 2012 et préfigurent la future réglementation environnementale RE 2020 qui devrait entrer en vigueur dans les prochains mois. Le concept Cecodia Piper repose sur la mise en place d'une enveloppe thermique réalisée à partir de la pose de 28 cm d'isolant laine de verre en toiture et de 16.5 cm dans les murs, permettant d'obtenir des coefficients de résistance thermique très élevés.

Cecodia Piper est l'un des tout premiers bâtiments en France à avoir obtenu le label E+C-. Le bâtiment est, en outre, le deuxième en France à être labellisé Bepos Effinergie et le quatrième pour la labellisation Energie Carbone niveau E3C1. Le programme atteint également le niveau 3 sur 4 du label Bepos 2017 pour la partie économie et production d'énergies renouvelables et le niveau 1 sur 2 pour la réduction des impacts carbone du projet.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?