AccueilEconomieGrand Avignon : une identité commune pour le tourisme

Grand Avignon : une identité commune pour le tourisme

La métropole du Grand Avignon et la ville d'Avignon ont lancé leur nouvelle marque territoriale commune, « Avignon Tourisme, créateur d'expériences », fin janvier.
Grand Avignon : une identité commune pour le tourisme
N. REAL - Présentation du bilan touristique de l'année 2018.

EconomieVaucluse Publié le ,

Ensemble à la présentation des nouveaux outils de communication touristiques et pour dresser le bilan de la saison 2018, Jean-Marc Roubaud, président du Grand Avignon et Cécile Helle, première vice-présidente et maire d'Avignon, ont affiché une unité indispensable au succès du rayonnement du territoire. Depuis plus d'un an, les deux collectivités travaillent conjointement à la création d'une identité visuelle commune à l'offre touristique du bassin de vie. Conserver l'appellation « Avignon Tourisme » est apparue comme une évidence tant le nom d'Avignon agit comme une marque d'appel à l'international pour tout le territoire.

S'inspirant des codes visuels de la marque territoriale « Avignon, terres de création », « Avignon Tourisme, créateur d'expériences » a été lancé lundi 28 janvier devant les professionnels du tourisme avec un bilan 2018 qui, malgré un printemps social, un été caniculaire et un automne contestataire, reste positif. Les deux monuments phares que sont le Palais des Papes et le Pont d'Avignon enregistrent des hausses de fréquentations (+3 et +10%) et le tourisme d'affaires a généré avec 40 congrès, 178 manifestations, 10,6 M€ de retombées économiques.

Création d'un city pass

Pour 2019, outre la modernisation des outils de communication avec un nouveau site internet, Avignon Tourisme et Grand Avignon Tourisme misent sur une offre événementielle. Des manifestations boostées avec la mise en place d'un city pass sur l'ensemble du territoire de 24 ou 48 heures. En 2018, 50 événements ou manifestations au parc des Expo ont attiré 350 000 visiteurs. Une belle dynamique fragilisée par les manifestations des gilets jaunes tous les samedis. Interpellée sur le sujet, Cécile Helle a indiqué : « Je ne me satisfais pas des réponses apportées par le gouvernement en la matière pour des villes comme Avignon qui subissent de plein fouet dégradations matérielles et d'image. J'ai fait un courrier en ce sens au président de la République. »

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?