Fermer la publicité

Grand Avignon : "Nous sommes en concurrence avec Aix-Marseille et Montpellier"

Publié le - - Territoires

Grand Avignon : "Nous sommes en concurrence avec Aix-Marseille et Montpellier"
A. Ricci - Jean-marc Roubaud, président du Grand Avignon depuis avril 2014

Jean-Marc Roubaud est président du Grand Avignon et maire de Villeneuve lez Avignon. Il revient sur les projets de développement de l'agglomération.

TPBM : Comment l'agglomération contribue-t-elle à la réussite économique du Grand Avignon ?
Jean-Marc Roubaud : Nous avons lancé un portail de l'entrepreneur pour que notre territoire soit identifié comme économique. L'objectif est qu'on ne perde pas l'entrepreneur dans les méandres des innombrables guichets français. De plus, le marketing territorial fera l'objet d'un accord avec les acteurs économiques. Il faut développer une communication unique et puissante au niveau national. Pour qu'une communication soit lisible, il faut qu'elle soit identifiée. Il faudrait donc réunir une partie de nos budgets de communication : les Chambres consulaires, Vaucluse Développement, la CGPME, le Medef, etc.

Quelle stratégie allez-vous mettre en oeuvre pour aider les entreprises à se développer et en attirer de nouvelles ?
Pour aider les entreprises à se développer, il faut une politique de mise en valeur de nos zones. Autant Agroparc est dans la modernité, autant les zones, comme Courtine, la Cristole, doivent faire l'objet d'une attention particulière dans la mise en valeur des entreprises qui y sont : une zone mieux signalée, des voiries en meilleur état.

Le territoire se remodèle avec le tramway, la Liaison Est-Ouest, la zone multimodale. Quel sera le Grand Avignon de demain ?
L'attractivité d'un territoire est conditionnée par ses accès, mais aussi par les déplacements à l'intérieur de son territoire. Il faut se mobiliser pour des transports publics pour des raisons d'attractivité et de dynamique, mais aussi des raisons environnementales et sociales. Nous avons redimensionné le projet tramway qui va apporter 135 millions d'euros d'investissement sur le territoire. La LEO, nous espérons débloquer le dossier au niveau du ministère. Ce qui est encourageant, c'est que l'Etat continue ses acquisitions foncières pour la réalisation du projet.

Un territoire se construit en relation avec les autres, comment travaillez-vous avec les intercommunalités limitrophes ?
J'ai renoué des contacts avec le président de la Communauté d'agglomération Terre de Provence, Bernard Reynes, et avec le président de la Communauté d'agglomération du Gard rhodanien, Jean-Christian Rey. Mais nous devons aller au-delà et discuter avec le président de la Communauté d'agglomération de Nîmes Métropole, Yvan Lachaud, pour créer des synergies et non des oppositions, car nous sommes en concurrence avec Aix-Marseille et Montpellier.

Retrouvez l'intégralité de cette interview ainsi que notre dossier consacré au Grand Avignon dans notre numéro 1106 (parution le 2/12/2015).






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer