Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Géomètres-experts : "Nous ne sommes pas suffisamment bien identifiés"

le - - Economie

Géomètres-experts : "Nous ne sommes pas suffisamment bien identifiés"
A. Ricci - De gauche à droite, Patrick Henry, président de l'UNGE Paca-Corse, et Régis Lambert, président de l'UNGE France.

Les Rencontres nationales de l'UNGE (Union nationale des géomètres-experts), syndicat des géomètres-experts, se sont tenues en février au Palais des papes d'Avignon. Thème de ces rencontres : « Les nouvelles formes de copropriété ». Deux cent cinquante géomètres-experts sont venus échanger sur les problématiques qui les touchent au quotidien. Entretien avec deux de leurs dirigeants, Régis Lambert, président de l'UNGE France, et Patrick Henry, président de l'UNGE Paca-Corse.

TPBM : Quels sont les enjeux de votre profession ?
Régis Lambert : Nous ne sommes pas suffisamment bien identifiés dans notre secteur d'activité et dans nos interventions. Les décideurs et le grand public ne connaissent pas l'étendue de nos compétences. Il y a 1 800 géomètres-experts et 9 000 collaborateurs qui travaillent dans 1 200 cabinets de géomètres-experts.

Vous avez rédigé trois propositions pour le projet de loi logement*, quelles sont-elles ?
R. L. : Deux de ces propositions sont primordiales pour la profession. La première est la généralisation du bornage lors d'une mutation de tout terrain bâti ou à bâtir. La deuxième proposition est la modification de la loi CAP**. Dans le cadre de l'élaboration de lotissement soumis à permis d'aménager, le recours à un architecte est obligatoire au-delà d'un certain seuil mais cette situation ne favorise pas la pluridisciplinarité. La troisième proposition : la loi CAP oblige, les lotissements, qui étaient soumis à la déclaration préalable, sont soumis à un permis d'aménager même s'ils ne font pas l'objet de travaux… Ce sont des complications inutiles.

Quels sont les problématiques auxquelles fait face la profession dans la région ?
Patrick Henry : Il y a une centaine de cabinets de géomètres-experts en Paca-Corse. Nous avons pour priorité de nous faire connaître auprès des jeunes car nous avons un manque cruel de collaborateurs : 5 % en moyenne. Nos écoles se vident, alors que nous sommes un secteur qui recrute. Le profil de nos collaborateurs a changé, car nous sommes confrontés à des opérations de plus en plus sophistiquées. Autre problématique, nous avons de plus en plus de besoins en maquette numérique (BIM***). Nous avons mis en place un club BIM regroupant les architectes, les économistes de la construction, les bureaux d'études techniques et le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) notamment.

Il est aussi question de rapprochement avec la branche des économistes de la construction, qu'en est-il ?
R. L. : Le rapprochement de notre branche professionnelle avec celle des économistes de la construction représentés par le syndicat Untec (Union nationale des économistes de la construction ; le syndicat tiendra son congrès national 2019 à Avignon, NDLR). Nous devrions arriver à une convention collective unique d'ici deux à trois ans.

* Projet de loi Evolution du logement et aménagement numérique (Elan).
** Loi relative à la liberté de Création, à l'architecture et au patrimoine.
*** Building Information Modeling.

Pour aller plus loin :




Alain Ricci
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer