AccueilTerritoiresGardanne : la ville veut installer des centrales solaires sur 38 sites communaux

Gardanne : la ville veut installer des centrales solaires sur 38 sites communaux

La ville de Gardanne prévoit d'installer des centrales photovoltaïques sur 38 sites. Un investissement de quelque 5 millions d'euros HT qui représente un potentiel de 3,2 MWc de puissance totale.
Gardanne : la ville veut installer des centrales solaires sur 38 sites communaux
W. Allaire - Gardanne souhaite équiper ses sites et équipements publics de centrales photovoltaïques d'ici 2027.

TerritoiresBouches-du-Rhône Publié le ,

Trente-huit : c'est le nombre de sites et d'équipements publics (mairie, écoles, crèches, gymnases, centre social, médiathèque, maison des associations, etc.) que la ville de Gardanne souhaite couvrir de centrales photovoltaïques d'ici 2027. Le projet porté par la Société d'économie mixte d'aménagement de Gardanne et sa région (Semag) consiste à installer des panneaux solaires sur les toits des bâtiments existants et en ombrières sur 38 sites communaux recensés dans le cadre de la stratégie visant à faire de la cité minière un territoire à énergie positive à l'horizon 2050.

Cette feuille de route écolo prend en compte les projets d'énergies renouvelables réalisés, les potentiels de développement et la répartition énergétique des besoins sur la commune. Les projet existants les plus emblématiques sont la centrale photovoltaïque des Sauvaires (9,4 MWc) et le pôle économique, culturel et énergétique Yvon Morandat (premier parc d'activité de France labellisé « Quartier durable méditerranéen » niveau or), friche en pleine reconversion où seront valorisées les eaux d'ennoyage de l'ancien plus grand puits minier du vieux continent (1 100 mètres de profondeur).

5 M€ HT d'investissement

L'étude de faisabilité réalisée par la société Tysilio (Les Pennes-Mirabeau) et la Semag a permis d'identifier un potentiel net total de 3,2 MWc de puissance installable tenant compte des contraintes de chaque site.

La Semag intervient sur ce projet en tant que tiers financeur, concepteur, réalisateur, exploitant et mainteneur des installations. Une aide de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur pour le développement de centrales photovoltaïques en toitures inférieures à 100 kWc a été accordée au projet au titre du « plan solaire ». La première estimation du montant des travaux réalisée au stade de l'étude de faisabilité est de 5 millions d'euros hors taxes (hors travaux de raccordement électrique). Ce montant comprend les renforts structurels, le désamiantage et la reprise de l'étanchéité des toitures terrasses.

La Sem gardannaise vient de poser le premier jalon du projet en lançant une consultation de maîtrise d'oeuvre afin de sélectionner l'opérateur (bureau d'études techniques, architecte, économiste) qui l'épaulera dans l'élaboration des demandes d'autorisation administratives (notamment les quatre permis de construire pour les ombrières) et le pilotage des travaux.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?