AccueilUrbanismeGap : une double voie cyclable créée rue Carnot

Gap : une double voie cyclable créée rue Carnot

La question a été tranchée : la voie principale dédiée aux vélos pour la traversée de l'hyper-centre de Gap se trouvera rue Carnot et non pas boulevard Pompidou.
La double voie cyclable sera placée du côté droit, entre la voie dédiée aux voitures et celle pour les piétons.
M.-F. Sarrazin - La double voie cyclable sera placée du côté droit, entre la voie dédiée aux voitures et celle pour les piétons.

UrbanismeHautes-Alpes Publié le ,

Une réunion de concertation avec les habitants et les commerçants de la rue Carnot, à Gap, vient d'entériner le projet de réaménagement de la rue la plus commerçante de la ville. Il vise à faire cohabiter piétons, cyclistes et voitures en délimitant clairement la place de chacun.

Les voitures pourront toujours circuler dans le sens montant uniquement et les piétons occuperont toujours les trottoirs des deux côtés de la voie. Le véritable changement concerne les vélos qui disposeront d'une double voie cyclable pour circuler dans les deux sens, placée du côté droit en montant. Les arrêts-minute côté droit seront, de fait, déplacés côté gauche. Les travaux se dérouleront au printemps.

Une opération très attendue qui permettra une traversée Nord-Sud continue pour les cycles. Les deux extrémités de la ville possèdent déjà leur propre voie douce depuis des années. Le point noir demeurait véritablement l'hypercentre. Cette question délicate a longuement été étudiée par la municipalité qui songeait, un temps, à créer une voie cyclable en propre pour les cyclistes boulevard Pompidou. Si une place sera faite aux vélos lors de la future réhabilitation de cette artère, elle ne sera pas traitée comme leur voie principale. La restructuration du boulevard Pompidou tournera davantage autour de la végétalisation.

En parallèle, pour favoriser le recours aux mobilités douces, la Ville a fait appel à un prestataire privé pour la mise en fonctionnement d'une centaine de trottinettes électriques en libre-service, contrôlées électroniquement, c'est-à-dire s'arrêtant automatiquement dans des zones non autorisées ou à une vitesse réduite dans certains secteurs sensibles. Le service sera mis à l'essai dès le mois d'avril.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 septembre 2022

Journal du28 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 14 septembre 2022

Journal du14 septembre 2022

Journal du 07 septembre 2022

Journal du07 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?