AccueilTerritoiresGap : trois dossiers débloqués par Jean Castex

Gap : trois dossiers débloqués par Jean Castex

L'Etat a acté les études et les travaux de la rocade sud et nord de Gap, la réalisation du programme du Carré de l'Imprimerie et la création d'une hélistation sur le toit de l'hôpital.
Gap : trois dossiers débloqués par Jean Castex
M.-F. Sarrazin - L'Etat prendra en charge la création d'une base permanente sur le toit de l'hôpital pour l'hélicoptère du Samu.

TerritoiresHautes-Alpes Publié le ,

Lors du déplacement du Premier ministre dans les Hautes-Alpes le 5 mars dernier, le maire de Gap, Roger Didier, s'était entretenu avec lui en lui dressant une liste de requêtes. Il y a quelques jours, Jean Castex a annoncé le déblocage de trois dossiers.

Routes, hôpital, montagne : les annonces de Jean Castex pour les Hautes-Alpes

Alors qu'il demeurait encore une incertitude quant à la réalisation de la section nord de la rocade de Gap (de Bayard à Pont-Sarrazin), le Premier ministre a décidé de l'inscrire au contrat d'avenir Etat-Région 2021-2027, au même titre que celle de la section sud (Les Eyssagnières), dont seules les études étaient déjà actées. « Il s’agit d’une avancée déterminante vers l’achèvement de la rocade, dont la réalisation n’a déjà que trop duré », commente le maire de Gap. Pour rappel, seule une portion de la section centrale de la rocade est déjà mise en service, des problèmes géologiques retardant la livraison de la totalité du tronçon, la portant à 2024.

Mise en service partielle de la rocade de Gap

Le projet du Carré de l'Imprimerie va de nouveau pouvoir avancer. L'opérateur 3F Sud se heurtait depuis quelques semaines à des difficultés administratives d'ordre architectural, menaçant la poursuite du programme. Elles ont finalement été levées par l'Etat. Le permis de construire va pouvoir être déposé dans les prochains jours.

Enfin, pour « limiter à la fois les temps d’intervention, les nuisances pour les riverains et le coût de fonctionnement (environ 150 000 € par an) », l'hélicoptère du Samu sera désormais basé sur le toit du centre hospitalier de Gap, et non plus sur l'aérodrome Gap-Tallard. L'Etat s'est engagé à prendre en charge les investissements induits par la création de cette hélistation.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 mai 2022

Journal du25 mai 2022

Journal du 18 mai 2022

Journal du18 mai 2022

Journal du 11 mai 2022

Journal du11 mai 2022

Journal du 04 mai 2022

Journal du04 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?