Fermer la publicité

A la pelle Gap : les travaux de la future Cinémathèque d'images de montagne débutent en juin

Hautes-Alpes le - - Urbanisme

Gap : les travaux de la future Cinémathèque d'images de montagne débutent en juin
Atelier d'architecture François Dufayard - Au total, la cinémathèque disposera de 1045 m².

L'équipe de maîtrise d'œuvre est en train de choisir les entreprises qui réaliseront la future Cinémathèque d'images de montagne dont l'ouverture est prévue pour l'été 2022, sous la supervision de l'architecte François Dufayard.

Si les travaux ne prennent pas de retard, la future Cinémathèque d'images de montagne (CIM) devrait ouvrir ses portes à l'été 2022, au sein de l'ancienne usine Badin, à Gap. Un projet de longue date porté par le réalisateur et directeur de la CIM, Gilles Charensol, qui s'est battu pour créer ce lieu unique.

Actuellement, la structure de sauvegarde de tous les films de montagne tournés depuis l'invention du cinéma occupe un espace restreint place Jean-Marcellin, à Gap. En déménageant dans cette ancienne usine de production de fenasse du XIXe siècle, appartenant à la Ville de Gap, l'association se donne les moyens de ses ambitions. Cet édifice abritera à la fois les bureaux et le fonds d'archives (10 000 films) de la CIM, une salle de projection de 160 à 180 places, un musée sur l'histoire du cinéma de montagne, un espace d'exposition temporaire et un lieu de formation. Soit au total 1 045 m2, « exactement ce qu'il nous faut », considère le directeur de la cinémathèque.

Le bâtiment principal comprendra, au rez-de-chaussée, l'accueil, un bar/point chaud, une borne rendant accessible le fonds d'archives et le musée qui se poursuivra sur tout le premier étage. « Nous allons casser le plafond du rez-de-chaussée pour créer un escalier et un sens de circulation », précise Gilles Charensol. L'espace administratif, formation et technique occupera le dernier étage. « Nous avons à cœur de conserver l'esprit du bâtiment, son histoire en maintenant des traces du système de circulation qu'empruntaient les graines à l'époque. Nous allons bien sûr refaire les menuiseries et le toit, mais les façades resteront dans leur jus, à la fois pour une question d'esthétique et de coût. »

Des extensions qui tranchent avec l'existant

Avec l'architecte François Dufayard, il a été fait le choix de trancher avec l'existant pour la construction des deux extensions. Au sud, la première sera positionnée dans la cour pour y créer la salle de projection en gradins et une terrasse au-dessus. « Le grand mur blanc de la façade permettra de diffuser des films dans la cour. » Au nord, la seconde servira d'espace de stockage, de point d'accès à l'escalier et à l'ascenseur.

(Crédit : Atelier d'architecture François Dufayard)

Le permis de construire a été accordé, le bail emphytéotique de 30 ans avec la Ville de Gap signé. L'équipe de maîtrise d'œuvre est en train d'étudier les offres pour pouvoir débuter les travaux en juin. Montant de l'opération : 2,8 M€ TTC, après intégration d'un surcoût de 400 000€ à la suite d'études géotechniques révélant un sol meuble. « Il a fallu injecter de la résine pour le bâtiment existant et creuser des fondations plus profondes pour les extensions. »

Ce qui a obligé Gilles Charensol à repartir à la pêche aux financements. Et les contributions sont nombreuses, même s'il reste encore 45 000 € à trouver (avec déjà 30 000 € de promesses de dons). La CIM contribuera à hauteur de 645 000 € (à travers un prêt, du crowdfunding, des dons de fondations, de la CCI), le reste provenant de l'Union européenne, de la Ville de Gap, du Département des Hautes-Alpes, de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et du CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée).




M.-F. Sarrazin
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer