AccueilUrbanismeGap : la place de la cathédrale a été inaugurée

Gap : la place de la cathédrale a été inaugurée

Depuis quelques semaines, la place principale de Gap affiche un nouveau visage. La cathédrale a désormais un parvis, les places de stationnement ont été déplacées et le sens de circulation modifié. Les façades de la cathédrale et du palais de justice ont été restaurées et l'hôtel du Département en a profité pour refaire son propre parvis.
Gap : la place de la cathédrale a été inaugurée
M.-F. Sarrazin - La place Saint-Arnoux a été entièrement redessinée afin de créer un parvis devant la cathédrale.

UrbanismeHautes-Alpes Publié le ,

Face à un temps épouvantable, en ce jeudi 14 novembre, le nouveau parvis de la cathédrale de Gap a été inauguré dans le hall du conseil départemental qui borde cette place Saint-Arnoux dite des « quatre pouvoirs ». La place principale de Gap présente la particularité de réunir autour d'elle la cathédrale, le conseil départemental, le palais de justice et, tout près, la préfecture.


Lire aussi : [Carte interactive] Les ultimes projets du maire de Gap


Une place entièrement réaménagée pour un montant de 1,5 M€ par la Ville de Gap. La cathédrale était jusqu'à présent entourée de places de stationnement ; elle jouit désormais d'un parvis en dalles claires. Plusieurs fontaines ont été installées, dont une qui rappelle le baptistère qui se trouve en sous-sol. « Cette vaste esplanade offre une vue dégagée sur ce lieu emblématique de la ville. Et elle va aussi permettre d'y organiser des événements, qu'ils soient cultuels, culturels ou économiques », souligne le maire de Gap Roger Didier, qui ne cache pas que l'objectif était également d'éloigner les voitures de la cathédrale, tout en préservant l'offre de stationnement. Les places de parking ont été déplacées au sud de la place, entre le palais de justice et la préfecture, mais aussi à l'ouest, entre la maison paroissiale et l'hôtel du Département.

Des outils numériques pour mettre en valeur les vestiges

Un cheminement piéton central végétalisé relie la cathédrale à la préfecture et le sens de circulation a été totalement modifié sur cet espace redessiné.

Seul regret : les vestiges présents sous la place n'ont « malheureusement pas pu être mis en valeur », en raison du refus des archéologues qu'ils « soient rendus apparents afin de les conserver de façon pérenne », a souligné le maire. Mais une réflexion est en cours pour rappeler le passé romain de la ville par le biais d'outils numériques.

La Ville n'a pas été la seule à participer à ce lifting. Comme l'a rappelé la préfète Cécile Bigot-Dekeyzer lors de cette soirée inaugurale, l'Etat a investi 3 M€ dans la restauration des façades et de la flèche de la cathédrale. La façade du palais de justice a également été rénovée. De son côté, le Département en a profité pour refaire son parvis afin d'être en parfaite harmonie avec l'ambiance générale de la place après travaux, a souligné le vice-président du conseil départemental Patrick Ricou.

Les entreprises qui ont participé au chantier

  • Travaux d'assainissement : André TP​
  • Bétons bitumeux : la Routière du Midi
  • Terrassement général : SEE Gaudy​
  • Eclairage et divers réseaux secs : Etec
  • Dallage et maçonneries : PMTP 05/ Lagier paysagiste
  • Fontaines : Lagier paysagiste
  • Espaces verts : Jardiver-Technic
  • Esquisses et plan 3D : cabinet d'architectes Blay et Coulet.
  • Diagnostic de repérage amiante dans les enrobés : BCA environnement
  • Coordonnateur sécurité et protection de la santé : Socotec, Bruno Galera

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?