AccueilUrbanismeGap : la livraison de la section centrale de la rocade pourrait être retardée

Gap : la livraison de la section centrale de la rocade pourrait être retardée

Des difficultés géologiques pourraient entraver la mise en service de la section centrale de la rocade de Gap prévue fin 2020. Le maire de Gap demande à ce qu'un premier tronçon ouvre a minima.

UrbanismeHautes-Alpes Publié le ,

La réalisation de la rocade de Gap n'est décidément pas sans problème. Les trois kilomètres de la partie centrale (entre la route de Veynes et le col Bayard) sont en cours de construction pour un coût de 53 M€. Mais en raison de difficultés géologiques apparues depuis plusieurs mois dans le secteur du Val de Bonne, la mise en service de cette section, prévue fin 2020, pourrait être retardée.

Dans la mesure où ces difficultés géologiques concernent un secteur bien précis et non la totalité de la réalisation, le maire de Gap, Roger Didier, demande à ce que les travaux soient menés prioritairement sur la partie comprise entre le carrefour du Sénateur et le futur carrefour des Aurouzes (au niveau de la polyclinique) afin de permettre la mise en service de ce tronçon au plus tôt. « Il apparaît aujourd'hui que les délais ne pourront pas être respectés. Il faut que l'Etat fasse en sorte que la rocade puisse être ouverte jusqu'au carrefour des Aurouzes, ce qui permettra a minima de faciliter la desserte inter-quartiers et d'alléger sensiblement la circulation dans la ville proprement dite », estime l'édile. Il compte saisir en ce sens le préfet de Région, la préfète des Hautes-Alpes et la Dreal (direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement), maître d'ouvrage de la rocade.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir et visualiser le tracé de la rocade.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?