AccueilEconomieFréjus : mécènes de bon ménage au Forum

Fréjus : mécènes de bon ménage au Forum

Deux mois après son lancement, le Cercle du forum de Fréjus a déjà rassemblé plus d'une vingtaine de mécènes. Toutes les semaines, ce nouveau réseau grossit et s'enrichit, ajoutant de l'humain économique au côté des spectacles vivants…
Fréjus : mécènes de bon ménage au Forum
O. Réal - Le Cercle du forum, rendez-vous des mécènes

EconomieVar Publié le ,

« Le théâtre du Forum est un petit garçon de 7 ans. C'est l'âge de raison, un moment où l'on veut jouer dans la cour des grands. Pour qu'il puisse grandir, il faut des gens bienveillants et nous vous proposons de jouer ce rôle… » Nathalie Le Ménach, responsable du mécénat et des relations extérieures de ce joyau culturel de l'agglomération, a présenté ainsi, il y a un peu plus de deux mois, le Cercle du forum aux nombreux chefs d'entreprise venus faire connaissance avec ce nouveau club de mécènes. « Je ne conçois pas la culture sans le monde économique et vice versa », a-t-elle ajouté, convaincue que tout le monde peut et doit y trouver son compte. A savoir : le théâtre par un apport en financements de nature à conforter la qualité de sa programmation, les chefs d'entreprise par un élargissement de leur réseau personnel, leurs sociétés par une visibilité et une communication qui dépassent l'aspect défiscalisation non négligeable (60 % de déduction - loi Aillagon d'août 2003), et l'agglomération par un environnement culturel soutenu, partagé.

C'est aussi le message revendiqué par GuillaumeDecard, président du Forum, adjoint au maire de Saint-Raphaël et conseiller départemental, pour qui « la force d'un territoire repose sur la puissance économique et l'épanouissement culturel ». Après avoir ouvert plus largement à la culture ce bâtiment de la communauté d'agglomération Var Estérel Méditerranée, il a souhaité, avec le directeur RémiMoreau, franchir un nouveau cap en faisant appel à Nathalie Le Ménach pour donner vie et un sens à cette nouvelle inclinaison économique subtile, unissant pour le meilleur les valeurs artistiques et entrepreneuriales.

Rendez-vous privilégiés

A chaque spectacle est désormais associée au préalable une réception dans le salon des mécènes, agrémentée de mets et vins de partenaires, au cours de laquelle chacun peut se détendre, échanger, « réseauter ». Un sas de décontraction aussi plutôt que d'arriver sur les chapeaux de roues, à défaut de nez dans le guidon, dans la splendide salle Gounod (851 places) et de risquer de passer à côté de l'âme des lieux, voire de la profondeur du spectacle. En outre, durant ce « before », Claire Giron et Christophe Mérigout, codirecteurs artistiques, soignent la mise en condition avec une grande finesse d'explications s'agissant du contexte de l'œuvre et de l'artiste, créant un moment privilégié pour les mécènes. Lesquels, après avoir occupé leur rang, tout aussi qualitatif au centre de la salle, terminent la soirée au champagne, avec l'autre privilège de le déguster en présence des artistes, selon leur disponibilité.

Cette recherche de convivialité est déjà réussie, sachant que l'installation dans le paysage économico-culturel d'un club de mécènes est une mission de longue haleine, qui nécessite imagination et suite dans les idées. Toute l'équipe s'y attèle pour faire vivre le concept, dans et hors les murs. « Quand l'inspiration arrivera, qu'elle me trouve en train de travailler », disait Picasso…

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?