AccueilUrbanismeFréjus et Saint-Raphaël réinventent le bord de mer avec la Promenade des Bains

Fréjus et Saint-Raphaël réinventent le bord de mer avec la Promenade des Bains

D’ici 2025, le bord de mer de Fréjus et de Saint-Raphaël va être totalement réaménagé sur quatre kilomètres de littoral. La future Promenade des Bains s’étendra de Santa Lucia à Port Fréjus pour un investissement de 65 M€.
Une vue aérienne du quartier du casino de Saint-Raphaël après la rénovation du bord de mer.
D.R - Une vue aérienne du quartier du casino de Saint-Raphaël après la rénovation du bord de mer.

UrbanismeVar Publié le ,

Les habitants de la Communauté d’agglomération Esterel Côte d'Azur ont jusqu'à la fin août pour donner leur avis sur le projet de réaménagement du bord de mer, entre Fréjus et Saint-Raphaël. Une concertation publique est lancée pour imaginer le visage de la nouvelle Promenade des Bains. Les travaux sont annoncés pour l'automne 2023. Les maires Frédéric Masquelier (Saint-Raphaël) et David Rachline (Fréjus) réfléchissent depuis plus de huit ans à cet aménagement. Ils ont attendu la nouvelle gouvernance d’Esterel Côte d’Azur agglomération pour le finaliser. Le projet vise à revaloriser et adapter le bord de mer aux nouvelles attentes, tout en réduisant l’empreinte de la voiture et en favorisant un ruban de verdure et d’ombrage, mais également à améliorer le quotidien des habitants sans dénaturer le bord de mer. « Notre projet s’est concrétisé ces dernières années. C’est actuellement le plus gros projet public du Var. Par leur configuration, nos villes sont très proches du bord de mer et des plages », indique Frédéric Masquelier, maire de Saint-Raphaël et président d’Esterel Côte d’Azur agglomération.

Visualisez les esquisses du futur bord de mer

Lancer le diaporama8 photos

Un projet murement réfléchi et cohérent

Les axes structurants ont été pensés et construits afin d’améliorer l’espace public et le rendre plus agréable, pour les touristes comme pour les locaux. Cet aménagement se veut exemplaire par la « qualité et son exigence mais également sur le plan de la méthode ». « Notre projet est cohérent, en harmonie avec nos attentes dans l’intérêt général. Au-delà du projet d’aménagement d’envergure qui redessine notre littoral, il est important de souligner la volonté des techniciens comme des élus d’œuvrer ensemble. Cet enjeu nous permet d’aller plus loin et montre une cohésion qui sert nos administrés », précise David Rachline, le maire de Fréjus et le premier vice-président d’Estérel Côte d’Azur agglomération.

Saint-Raphaël : près de 600 000 euros de travaux sur la plage Abel Ballif

Le premier opus concernera une partie du littoral de Saint-Raphaël, du Casino de jeux à la contre-allée De Gaulle au Nord et de l’esplanade Delayen à l’Épi Diana au Sud. Des bâtiments logés sous la promenade seront détruits. Un cheminement en bois posé sur le sable remplacera l’enrobé actuel. Les travaux, qui commenceront en octobre 2023, se montent à 25 M€.

De Mayol à Pipady : Toulon prend la mer à bras le corps

L’opus 2 concernera d’une part Fréjus-plage avec une promenade étendue sur la partie Sud et une réduction des voies de circulation. La place sera réaménagée en espace public paysager tout en préservant sa vocation de lieu de rencontres et de pratique de la pétanque. D’autre part, à Saint-Raphaël, la promenade sera élargie de Beaurivage à Santa Lucia, intègrera la requalification des espaces publics du secteur portuaire ainsi que les abords du palais des congrès. Le parc situé à Beaurivage arborera de nouvelles plantations et le parking extérieur actuel sera restructuré. Cet opus 2 se chiffre à 27 M€ et commencera en octobre 2024.

Un parking souterrain à 13 M€

Un parking souterrain de 300 ou 400 places est à l’étude place de la République (Fréjus) pour un montant de 13 M€. Il sera réalisé à partir de l’automne 2023. L’étude (en cours actuellement) permettra de mesurer les flux de voitures afin de calibrer ce parking. Actuellement, une concertation publique permet aux habitants de se prononcer sur la Promenade des Bains et fera naître des amendements, en fonction de leurs attentes et de la pertinence des remarques. Les maires sont prêts à faire quelques concessions. Ils ne cèderont pas sur la réduction des voies de circulation. Une navette électrique desservira à terme les 4 km de la Promenade de Bains.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 novembre 2022

Journal du30 novembre 2022

Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?