AccueilUrbanismeFonds friches : plus d'une centaine de logements en projet à Sisteron

Fonds friches : plus d'une centaine de logements en projet à Sisteron

La Ville de Sisteron lancera début 2022 un appel à manifestation d’intérêt pour la construction de 109 logements en lieu et place de l’ancienne piscine communale et de l’ancienne confiserie Canteperdrix.
Fonds friches : plus d'une centaine de logements en projet à Sisteron
H. Saveuse - L’ancienne piscine sera démolie et 44 logements sociaux devraient sortir de terre à l’horizon 2023.

UrbanismeAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Lauréate du deuxième appel à projets régional « Fonds friches », la commune de Sisteron proposera d’ici fin 2022, deux terrains nus et dépollués pour la construction de 109 logements. Grâce à l’enveloppe financière de 570 K€, dégagée via le « fonds friches », la Ville prévoit la démolition et la dépollution de l’ancienne piscine, fermée depuis un incendie en 2017 et de l’ancienne confiserie Canteperdrix, fermée dans les années 80 et acquise en 2015 par la commune. Une opération double, menée sous maîtrise d’ouvrage communale, dont le montant a été estimé à 1,3M€.

Carte | Les lauréats du premier appel à projet

Cette première étape doit permettre à l’horizon 2023 de construire 65 logements seniors, intergénérationnels et/ou primo-accédants - avec une partie de locaux commerciaux dans l’ancienne usine de fabrication de calissons - et 44 logements sociaux en remplacement de l’ancienne piscine municipale. « L’appel à manifestation d’intérêt sera lancé simultanément à la démolition-dépollution des deux sites, soit début 2022. Notre objectif est de déclencher un seul AMI pour les deux opérations. Les promoteurs privés et les bailleurs sociaux devront faire une proposition groupée », assure Jean-Christian Grimaud, le directeur général des services de la Ville de Sisteron qui souligne le vif intérêt des aménageurs pour la commune puisqu’une dizaine se sont déjà fait connaître avant même le lancement de l’AMI.

11 185m2 de terrain

En matière de construction la mairie ne s’interdit rien :

« Le cahier des charges, c’est le besoin et la demande locale. Nous manquons de logements sociaux et de logements dédiés aux seniors de type T1-T2 et T3. Le type de construction ne sera pas, a priori, un frein », poursuit Jean-Christian Grimaud.

La Ville de Sisteron vendra donc fin 2022 les 11 185m2 de terrain. Le premier d’une surface de 5 837m2 situé dans le quartier des plantiers (ancienne confiserie) et l’autre de 5 348m2 dans le quartier de Beaulieu (ancienne piscine), tous deux à proximité immédiate du centre-ville. Une opération de recyclage foncier que la Ville de Sisteron revendique.

2,7 M€ ont été attribués au département des Alpes-de-Haute-Provence

Lors de ce second volet, l’Etat a également retenu deux autres projet. D’abord, la restructuration des îlots de l’Hôtel de Ville et du Cadran à Gréoux-les-Bains, portée par le bailleur social Habitations de Haute-Provence, représentant 2,5M€ d’investissements et subventionné à hauteur de 338K€. Mais aussi la restructuration du site de la Glacière à Manosque, portée en maîtrise d’ouvrage communale, représentant 3M€ d’investissements et subventionnée à hauteur de 500K€.

Manosque lance un appel à projet pour réhabiliter le site de la Glacière

Aujourd’hui, près de 2,7 M€ ont été attribués au département des Alpes-de-Haute-Provence dans le cadre de l’appel à projets régional « Fonds friches ».

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?