AccueilUrbanismeFermeture du tunnel du Chambon : six nouvelles mesures

Fermeture du tunnel du Chambon : six nouvelles mesures

Fermé depuis le 10 avril dernier après des éboulements intervenus dans la galerie du Chambon, la RN 1091 ne dessert plus la liaison entre le Nord des Hautes-Alpes et l'Isère. Une situation qui pose de graves problèmes économiques aux entreprises de ce secteur.
Fermeture du tunnel du Chambon : six nouvelles mesures
D.R. - A la sortie de la réunion de crise organisée notamment par le Conseil départemental et la CCI du 05

Urbanisme Publié le ,

L’affaire est suivie par une cellule de crise composée par les services de l’Etat, la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi), la DDFIP (Direction départementale des finances publiques), des services du Conseil départemental et de la Chambre de commerce et d’industrie des Hautes-Alpes et la Banque de France. Déjà, dix mesures d’urgence ont été prises. La dernière réunion de cette cellule de crise, présidée par François Drapé, secrétaire général de la préfecture, a permis de mettre en place six nouvelles mesures.

Cette réunion de travail a aussi été l’occasion de faire le point sur l’avancée des premières mesures prises dès le 29 avril dernier et d’en amorcer de nouvelles pour la pérennité des entreprises du secteur. À ce jour, il s’avère que les dix premières mesures sont en place, mais ne suffisent pas. La cellule de suivi a décidé de poursuivre et d’intensifier son action afin de soutenir les entreprises en difficulté du Nord du département. Six nouvelles mesures viennent d’être prises.

Cellule d’urgence avec la CCI 05

En partenariat avec la CCI des Hautes-Alpes, le RSI Provence-Alpes (Régime social des indépendants) organise cette cellule qui va permettre de répondre dans les plus brefs délais aux situations les plus dramatiques, avec la mise en place d’étalement de paiement, le recalcul des cotisations 2015 sur des revenus estimés, la prise en charge de cotisations 2ème voire 3ème trimestre 2015, un secours exceptionnel pour répondre aux urgences. Un numéro de téléphone est mis à la disposition des travailleurs indépendants, (le 04 92 56 56 05). La CCI des Hautes-Alpes centralise toutes les demandes formulées. L’ensemble des documents (quatre au total) pour solliciter une aide est téléchargeable sur le site web de la CCI.

Par ailleurs, le Conseil départemental s’engage à mettre gracieusement à disposition des maires de Villar d’Arène et de La Grave, communes les plus touchées par la fermeture du tunnel, des titres pour circuler via le tunnel du Fréjus. Cela concerne uniquement les véhicules légers. Ces titres sont gérés par les maires des deux communes. Autre mesure : une solution a été trouvée pour la livraison des médicaments sur la commune de La Grave depuis le mardi 26 mai.

Vous pouvez lire la suite de l'article de Madeleine Fauchâtre consacré au tunnel Chambon dans le numéro 1080 de TPBM (paru le 3/06/2015)

Tunnel du Chambon, ça se complique

Un effondrement de la voûte est intervenu, lors de la mise en œuvre du chantier. Ainsi, il va falloir casser la voûte du tunnel sur 24 mètres, réaliser un coffrage, ce qui risque de rallonger les travaux, initialement prévus pour s'achever le 10 juillet prochain. Une réunion de travail, à l'initiative conjointe du conseil départemental des Hautes-Alpes et de la CCI vient de se dérouler au siège de la CCI de l'Isère. Ce rendez-vous avait pour objectif de faire un point précis sur l’avancement des travaux en cours mais aussi d’échanger sur la situation des entreprises de chacun des départements frontaliers.

A l’heure actuelle, le coffrage nécessaire à la réalisation de la contre-voûte béton est en cours de réalisation chez le fournisseur. Il sera acheminé sur site pour assemblage et mise en place dans le tunnel. Alors que les responsables politiques indiquent que des désordres géologiques ont été constatés sur tout le flanc de la montagne.

De manière immédiate, les élus des 2 départements ont sollicité́ les représentants des services de l'Etat sur le lancement d’une étude de faisabilité́, par les services du Génie de l’Armée de Terre relative à la création rapide de deux solutions transitoires de contournement du tunnel, l’une terrestre et l’autre via le lac, en faisant toutes les suggestions les plus pertinentes pour rendre possible, au meilleur coût, un tel ouvrage de sauvegarde de l’économie locale. Ces derniers se sont également penchés sur le montage financier, en vue du lancement d'une pré́-étude relative à un itinéraire bis prenant en compte, dans son entier, le tronçon Bourg-d‘Oisans-La Grave.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?