AccueilUrbanismeFayat, IGY et MAP à la barre du Vieux-Port de Cannes

Fayat, IGY et MAP à la barre du Vieux-Port de Cannes

Associés à l'américain IGY, gestionnaire de marinas, Fayat et MAP vont conduire un programme d'investissements de près de 60 millions d'euros qui sera lancé début 2023 sur le Vieux-Port de Cannes.
Il s'agit d'un changement historique à la barre d'une infrastructure majeure pour le rayonnement et l'activité économique de la cité des festivals
Archives TPBM (J-C Barla) - Il s'agit d'un changement historique à la barre d'une infrastructure majeure pour le rayonnement et l'activité économique de la cité des festivals

UrbanismeAlpes-Maritimes Publié le ,

Le grand renouvellement des concessions portuaires se poursuit dans Alpes-Maritimes. La Ville de Cannes a signé à la mi-février avec Fayat, premier groupe français indépendant du BTP et l'américain IGY Marinas (Island Global Yachting), opérateur d'un réseau international de marinas (dont le port de Sète en France), la nouvelle concession du Vieux-Port de Cannes. Le contrat est effectif depuis le 1er mars dernier et il va courir sur une période de 30 ans. Les deux sociétés sont réunies au sein de la société "Marina du Vieux-Port de Cannes" et Fayat est le mandataire de ce groupement.

Parmi les autres partenaires, figure notamment l'agence d'architecture MAP qui sera chargée de la conception des ouvrages inscrits dans le programme de modernisation du port.

Il s'agit d'un changement historique à la barre d'une infrastructure majeure pour le rayonnement et l'activité économique de la cité des festivals (727 postes d'amarrage dont une zone de superyachting, 430 000 passagers croisières/ an, du transport de commerce côtier, un port de pêche, etc.).

Nouvelle jetée et nouveau parking

Fayat et IGY ont gagné ce marché en fin d'année, face à la CCI Nice Côte d'Azur qui exploitait depuis des décennies le Vieux-Port et qui était associée, pour le renouvellement de la concession, à la Banque des territoires. « Cette nouvelle concession va permettre d'augmenter la capacité d'accueil du port et de réaliser une série d'aménagements structurants, terrestres et maritimes. Et cette approche devra conserver et valoriser le caractère patrimonial du site, au coeur du centre-ville et à proximité du Palais des festivals », annoncent les responsables du dossier à la ville.

Le contrat signé et le plan d'actions sur un périmètre de 25,6 hectares prévoient près de 60 millions d'euros d'investissements. Ils seront dédiés à une extension de la jetée Albert Edouard (16,9 millions d'euros HT), un nouveau parking en ouvrage de 414 places (plus 35 emplacements pour les bus) quai Laubeuf (25,4 millions d'euros HT), un nouveau pôle de services zone Laubeuf (gare maritime, terminal portuaire, maintenance et ateliers pour 8 millions d'euros HT).

Investissements en début de concession

A ces projets majeurs, s'ajoute une série d'opérations complémentaires : un village de pêcheurs (500 000 euros), la création de différentes zones au sein du plan d'eau (400 000 euros), le déplacement de l'aire de carénage en partie sud (1,7 million d'euros). Parmi les projets phares, l'extension de la jetée Albert Edouard en deux tronçons (120 et 125 mètres) pour former un coude vers le sud-ouest va permettre de mieux protéger le port de la houle est, d'étendre le plan d'eau (1 hectare) et de créer huit emplacements supplémentaires pour les grandes unités de plus de 65 mètres. Ce chantier maritime sera réalisé par les équipes de Razel-Bec.

Pour le nouveau parking Laubeuf, outre l'augmentation des capacités de stationnement, il va renforcer l'attrait touristique du port avec une dalle paysagère débouchant sur la promenade panoramique des digues du Large et Laubeuf. Caractéristiques de tous ces projets : ils devront être réalisés dans une période assez courte, en début de concession avec des études de l'ensemble des projets en 2022 et une livraison de la totalité des opérations fin 2026.

TP Spada, Negri, Razel Bec et Campenon Bernard vont piloter le renforcement de la digue du port

Mesures environnementales

« Le premier aménagement concernera la nouvelle zone des pêcheurs qui sera livrée fin 2023. Pour la nouvelle jetée, qui va nécessiter des autorisations administratives ce sera à l'été 2026 et pour le parking Laubeuf, il est attendu début 2027 », précise la ville. Le nouveau concessionnaire s'est également engagé à mener une série de démarches environnementales : programme de compensation des émissions de carbone, nouveau service d’alimentation électrique pour les grands navires, acquisition de robots drones sous-marins pour les opérations d’inspections de la pollution, recours aux énergies renouvelables et aux carburants zéro émission, etc.

Ces démarches iront de pair avec la mise en place de plusieurs certifications environnementales spécifiques aux ports de plaisance.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 septembre 2022

Journal du28 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 14 septembre 2022

Journal du14 septembre 2022

Journal du 07 septembre 2022

Journal du07 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?