Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Extension en mer de Monaco : le premier caisson est arrivé

le - - BTP

Extension en mer de Monaco : le premier caisson est arrivé
R. MARIO - Ce caisson mesure 27 m de haut et pèse 10 000 tonnes.

Fabriqué dans le port de Marseille, il fait partie d'un ensemble de 18 méga-ouvrages en béton qui vont former la ceinture de protection de l'extension en mer de la Principauté.

Débutés en août 2016 (phase préparatoire), les travaux d'extension en mer de la Principauté de Monaco viennent de franchir une étape symbolique avec l'arrivée du premier caisson trapézoïdal en béton armé de 27 mètres de haut et d'un poids de 10 000 tonnes. Ce caisson d'angle ouest fait partie des 18 éléments qui vont constituer la ceinture du protection de l'anse du Portier, le futur quartier sur la mer. Equipés de chambres d'amortissement (chambres Jarlan), ils permettront d'atténuer le franchissement des vagues par forte houle. Cinq jours ont été nécessaires pour remorquer ce caisson depuis la digue du large dans les bassins est du port de Marseille où il a été préfabriqué, jusqu'à l'anse du Portier.


Lire aussi : Marseille : le « caissonnier » entre en action


Au rythme de deux par mois, la livraison et la mise en place des autres caissons va s'enchaîner jusqu'à fin 2019. Une fois parfaitement positionnés puis lestés, ils vont permettre de poursuivre les travaux de création de la plateforme de l'infrastructure maritime de 6 hectares sur laquelle sera édifiée le futur quartier en mer. Ils vont notamment consister en l'apport de 600 000 m3 de remblai hydraulique, un mélange d'eau et de sable, extrait au large de la Sicile.

Un projet à 2 milliards d'euros

« Même si la partie visible de cette infrastructure est peu importante actuellement, nous sommes déjà à 50% d'avancement, compte tenu des travaux sous-marins déjà réalisés et de la mise en place de la chaîne de fabrication des caissons sur le port de Marseille », commente Philippe Bonnave, le PDG de Bouygues Construction. Les équipes de Bouygues Travaux Publics et ses sous-traitants sont en charge de la réalisation de cette infrastructure maritime chiffrée à un milliard d'euros, dont les travaux vont s'achever au deuxième semestre 2020. Bouygues TP laissera ensuite sa place aux promoteurs et aux entreprises monégasques qui conduiront les travaux de superstructure du quartier.

« Globalement la création de ce nouveau quartier en mer représente 2 milliards d'euros d'investissements. Avec ce projet novateur, la Principauté de Monaco veut montrer qu'il est possible de concilier urbanisation en mer et protection de l'environnement, au travers d'un cahier des charges très exigeant », explique Serge Telle, le ministre d'Etat de la Principauté de Monaco.

Reposant uniquement sur des investissements privés, ce projet, qui génère d'importantes retombées pour l'économie régionale, va également rapporter à l'Etat monégasque 750 millions d'euros de recettes fiscales liées aux ventes immobilières du futur quartier et 400 millions d'euros de soulte* versés par la Sam l'Anse du Portier, la société porteuse du projet.

* Terme juridique désignant une somme d'argent dont doit s'acquitter une personne qui a reçu des biens d'une valeur supérieure à ce qu'elle aurait normalement dû recevoir.




Rémy Mario
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer