AccueilEconomieEt si l’ESS était un élément d’attractivité pour les territoires alpins ?

Et si l’ESS était un élément d’attractivité pour les territoires alpins ?

Pour la Chambre régionale des entreprises de l'économie sociale et solidaire de Provence-Alpes-Côte d’Azur, les entreprises de l’ESS stabilisent la démographie des territoires ruraux de la région.
Tables rondes et ateliers ont rythmé les 1ères Assises de l’ESS des Alpes-de-Haute-Provence.
Cyrille Devillèle-Mairie de Digne-les-Bains - Tables rondes et ateliers ont rythmé les 1ères Assises de l’ESS des Alpes-de-Haute-Provence.

EconomieAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

« Sans l’ESS, plusieurs personnes ne pourraient plus vivre dans ces territoires. » C’est par des mots forts que David Heckel, le directeur de la Cress Paca, a lancé les 1ères Assises de l’ESS qui avaient lieu le 24 novembre dernier au Palais des Congrès de Digne-les-Bains. Une manière de montrer les muscles dans une commune acquise à sa cause puisque la ville de Digne-les Bains était organisateur de l’événement et que 29,1 % de l’emploi privé provient de l ESS (Economie Sociale et Solidaire) sur le territoire de Provence Alpes Agglomération.

Le représentant de la Cress Paca va même plus loin en affirmant que « les entreprises de l’ESS maintiennent le service public dans les territoires ruraux de la région, elles y sont d’ailleurs plus représentées ».

Pour corroborer son analyse, il s’appuie sur les chiffres 2020 de l’observatoire de la Cress Paca. Dans les Bouches-du-Rhône, la part de l’ESS dans l’emploi privé ne représente que 13,6 %, dans le Var elle représente 14,6 %, dans le Vaucluse, elle s’élève 14,2 % et dans les Alpes-Maritimes, elle ne représente que 10,5 %. A l’inverse, dans les Hautes-Alpes, la valeur est incontestablement la plus forte de toute la région Paca avec une part qui atteint les 20,3 %, suivie de près par les Alpes-de-Haute-Provence où les entreprises de l’ESS représentent 19,3 % de l’emploi privé. « Les entreprises de l’ESS sont les activités du 1er kilomètre de la chaine de valeur », appuie-t-il. A l’échelle du département des Alpes-de-Haute-Provence, l’économie sociale et solidaire représente 1 emploi du secteur privé sur 5 soit5 044 équivalents temps pleins et 5 916 salariés dont 2 939 exercent dans le secteur de l’action sociale, auprès des personnes les plus fragiles.

La Cress Paca dans tous ses états

Des Assises de l'ESS pour mieux se connaître et être plus visibles

Mais si les entreprises de l’ESS sont plus représentées dans les territoires ruraux elles y sont souvent encore peu visibles et c’est bien là tout l’intérêt de ces 1ères Assisses de l’ESS : les valoriser mais aussi créer du lien entre toutes les entités qui ne se connaissent parfois pas entre elles. La condition sine qua none aussi pour favoriser les recrutements dans ces secteurs d’activité. A noter que la majorité des exposants présents étaient notamment venus avec des emplois dans leurs escarcelles. D’après les estimations de la Cress Paca, les entreprises de l’ESS pourraient bien représenter 35 % des emplois d’ici 2028 dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 février 2023

Journal du01 février 2023

Journal du 25 janvier 2023

Journal du25 janvier 2023

Journal du 18 janvier 2023

Journal du18 janvier 2023

Journal du 11 janvier 2023

Journal du11 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?