Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Artisan Entreprise Civalleri : atelier d'aiguisage professionnel

le - - Economie

Entreprise Civalleri : atelier d'aiguisage professionnel
D.R. - Evelyne Civalleri entretient et répare les couteaux professionnels et de table. Un travail à l'ancienne, à la main, avec des machines d'un autre temps.

Depuis 1906, la famille d'Evelyne Civalleri, artisane à Cannes, est spécialisée dans la coutellerie. Un savoir-faire qui se transmet de génération en génération.

Dans son atelier cannois, Evelyne Civalleri propose à la vente des couteaux achetés à des fabricants mais aussi et surtout, elle entretient (aiguisage) et répare les couteaux professionnels et de table. Un travail à l'ancienne, à la main, avec des machines d'un autre temps.

« Dans ma famille, on fait ce métier depuis 1906, date à laquelle mon arrière-grand-mère a ouvert un magasin à Antibes. La technicité, le travail et les astuces se transmettent depuis de génération en génération. C'est un métier passionnant qui demande du temps, de la rigueur, une bonne communication avec le client et un réel savoir-faire qu'on ne peut pas apprendre sur les bancs d'une école », prévient Evelyne Civalleri.

Métiers de bouche

Ses clients sont principalement des professionnels. Cuisiniers, bouchers, traiteurs... les métiers de bouche sont les plus représentés. Mais certains particuliers viennent aussi faire entretenir leurs beaux couteaux qui « coûtent un certain prix et qui, pour être efficaces, demandent de l'entretien », explique cette artisane. Bien connue des professionnels, Evelyne Civalleri fait la tournée de ses clients, récupère les pièces à entretenir et une fois le travail effectué, elle rapporte (généralement le lendemain matin) les couteaux à leurs propriétaires.

Si l'activité se déroule sur toute l'année, certaines périodes sont plus intenses que d'autres. Ce fut le cas notamment à l'approche des fêtes de fin d'année. « Les métiers de bouche sont très sollicités. Les professionnels se préparent à beaucoup travailler et souhaitent un matériel parfaitement opérationnel », explique Evelyne Civalleri.




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer