AccueilEconomieElocar : un garage auto 2.0

Elocar : un garage auto 2.0

Elocar est un garage automobile toutes marques, basé à Valbonne. L'entreprise connectée propose une offre originale : l'entretien personnalisé de votre voiture. Objectif : connaître le pourcentage d'usure de votre voiture et prendre en ligne les bonnes décisions.
Elocar : un garage auto 2.0
D.R. - Elocar, garage basé à Valbonne, se veut être « un lieu innovant, connecté et au service des clients ».

EconomieAlpes-Maritimes Publié le ,

Appelons les choses par leur nom : « Nous sommes un garage automobile. Et nous avons les mains dans le cambouis la plupart du temps », avoue NicolasKaczmarek, président d'Elocar à Valbonne - SophiaAntipolis (Alpes-Maritimes). Pour autant, on est loin des structures traditionnelles un peu froides et impersonnelles. Elocar se veut être « un lieu innovant, connecté et au service des clients ». Le garage, qui a un site Internet, propose à ses clients un compte entretien en ligne. Et une application pour tablette et smartphone.

Elocar va plus loin encore, en proposant à chaque client particulier ou professionnel, un ensemble de services permettant de « prendre les commandes de l'entretien de sa voiture » et ce, grâce au Checkup Elodiag®.

« Concrètement, nous analysons dans le détail l'état de la voiture. L'idée est de réaliser un tableau de bord, expliqué en face-à-face et disponible à distance, qui précise par exemple où en est, au jour d'aujourd'hui, l'état des freins, de l'embrayage, des pneus etc. », résume Nicolas Kaczmarek.

Deux trophées

Le degré d'urgence des réparations est également précisé. Le client peut demander automatiquement un rendez-vous ou choisir une alerte pour dans plusieurs mois. A noter aussi que lors des réparations, Elocar propose, au choix, les pièces du constructeur ou des pièces adaptables, moins chères.

La société, qui a été créée il y a 18 mois, a déjà séduit : en 2015, Elocar a reçu deux trophées, le Prix spécial du jury et le Premier Prix des trophées de la création d'entreprise, décernés par plusieurs Rotary clubs des Alpes-Maritimes. Du reste, la société ambitionne de monter en puissance. Elle devrait ouvrir début 2017 un autre atelier dans les environs, puis un troisième sur Nice en 2018, et passer ainsi d'une équipe déjà opérationnelle de sept personnes aujourd'hui à 25 emplois d'ici quatre ans, avec en ligne de mire la création d'une franchise.

Retrouvez chaque semaine, sur le site internet de TPBM et dans la version papier, nos portraits d'artisans de la région, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de PACA. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?