AccueilBTPElectravia, leader des hélices pour paramoteurs, construit une usine éco-responsable à Vaumeilh

Electravia, leader des hélices pour paramoteurs, construit une usine éco-responsable à Vaumeilh

Pour faire face à une forte demande à l’export et pour diversifier son offre, l’entreprise d’aéronautique Electravia construit une nouvelle usine intelligente et éco-responsable de 4 000 m2 à Vaumeilh.
Electravia, leader des hélices pour paramoteurs, construit une usine éco-responsable à Vaumeilh
Préfecture des Alpes-de-Haute-Provence - Le chantier a été officiellement lancé ce vendredi 15 octobre en présence de nombreux élus et personnalités.

BTPAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Electravia, plus grande entreprise française du secteur de l'aviation ultra-légère et leader mondial des hélices pour paramoteurs, a lancé officiellement le 15 octobre le chantier de construction de sa nouvelle usine à Vaumeilh dans les Alpes-de-Haute-Provence. Un équipement chiffré à plusieurs millions d’euros - il bénéficie d’une subvention de 800 000 € dans le cadre du plan de relance, mais le montant global reste confidentiel. Cette nouvelle usine devrait lui permettre de répondre à une demande croissante à l’export mais aussi lui offrir la capacité de développer de nouveaux produits en composite carbone pour l’aviation légère comme des trains d’atterrissage, des carénages ou encore des haubans.

Pour Anne Lavrand, créatrice de l'entreprise en 2008 aux côtés de Jérémie Buiatti,ingénieur et actuel directeur technique, et de Christian Vandamme, pilote, développement économique rime avec écologique. La nouvelle usine, dessinée par le cabinet Larchitect, sera donc éco-responsable.

Un nouvel atelier à la pointe de l’innovation

C’est sur un terrain de 12 000 m2 , mitoyen à celui qu’elle occupe déjà dans la zone industrielle de Vaumeilh, que l’entreprise Electravia souhaite installer deux nouveaux bâtiments pour une surface utile de près de 4 000 m2. Un nouvel atelier à la pointe de l’innovation tant au niveau de la fabrication, puisqu’il est prévu de travailler avec des robots, des centres d'usinage à commandes numériques et des machines de fabrication additive, qu’en matière de construction. « Les panneaux solaires installés sur les toits feront de cet atelier un bâtiment à énergie positive. Le chauffage et la climatisation seront assurés grâce à la géothermie. Une cantine, une salle de repos et même une salle de sport équipée seront aménagées pour le confort des salariés », détaille la présidente d'Electravia Anne Lavrand. Si tout se déroule comme prévu, la mise en service du nouvel équipement se fera au premier semestre 2022.

Le nouvel équipement devrait sortir de terre d’ici la fin du premier semestre 2022.
(Crédit : Electravia/Cabinet Larchitecte)

La réalisation de ce projet va permettre de doubler le nombre de salariés pour porter l’effectif à 70 personnes d'ici trois ans. Trente nouveaux collaborateurs devraient donc rejoindre l'équipe dans les prochains mois. Electravia propose d’ailleurs actuellement quatre offres d'emploi à pourvoir rapidement. Aujourd’hui, l’entreprise fabrique 45 000 pièces carbone par an et exporte 87 % de sa production dans 80 pays. 

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?