AccueilUrbanismeEdeis veut construire une nouvelle aérogare sur l’aérodrome d’Aix-Les Milles

Edeis veut construire une nouvelle aérogare sur l’aérodrome d’Aix-Les Milles

Le groupe Edeis envisage de réaliser de nouvelles infrastructures sur l’aérodrome d’Aix-Les Milles : une nouvelle aérogare dédiée à l’aviation d’affaires et trois hangars dédiés au stationnement et à l’entretien des avions.
Edeis veut construire une nouvelle aérogare sur l’aérodrome d’Aix-Les Milles

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

Le groupe Edeis (Ivry-sur-Seine, 94), gestionnaire de l’aérodrome d’Aix-Les Milles, souhaite moderniser ses installations. La société envisage de construire une nouvelle aérogare destinée à l’aviation d’affaires le long de la piste de cette plateforme qui fut jadis opérée par l’armée de l’air. Désormais affecté à titre principal à l’aviation civile pour les besoins des transports aériens et de l’aviation légère et sportive et à titre secondaire pour les besoins de l’armée, l’aérodrome a conservé une partie des infrastructures qui étaient celles des aviateurs de la Base aérienne 114,fermée en 2002.

Edeis prévoit d’ériger une nouvelle aérogare (environ 800 m2 de surface de plancher) destinée à l’aviation d’affaire qui proposera des aménités pour les équipages comme un snack, un salon, une salle de pause, un espace VIP, des locaux et des bureaux. Cet écrin devrait également accueillir les locaux du Service de sauvetage et de lutte contre l'incendie des aéronefs (SSLIA) : garages véhicules, atelier, réserves, salle de veille, salle de pause, salle de sport ou encore des vestiaires. Le projet prévoit par ailleurs la construction de trois hangars (5 940 m2 d’emprise au sol) dédiés au stationnement et aux opérations d'entretien/réparation des avions.

Alors que le projet en est encore au stade des demandes d’autorisation administrative, Edeis espère être en mesure de lancer les travaux fin août 2022 pour en vue d’une livraison en mai 2023. Le projet devrait engendrer « une légère augmentation du trafic aérien d'affaires en lien avec l'amélioration de la qualité des équipements, et une baisse de la composante "loisirs" du trafic », indique l’exploitant.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 janvier 2022

Journal du19 janvier 2022

Journal du 12 janvier 2022

Journal du12 janvier 2022

Journal du 05 janvier 2022

Journal du05 janvier 2022

Journal du 29 décembre 2021

Journal du29 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?