AccueilUrbanismeEcoles marseillaises : le PPP met le feu aux poudres

Ecoles marseillaises : le PPP met le feu aux poudres

Le Partenariat public-privé (PPP) envisagé par la ville de Marseille pour reconstruire 34 de ses écoles en piteux état, provoque la réaction des professionnels du bâtiment qui s'y opposent.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

Six organisations et syndicats professionnels de la construction (Conseil national et Conseil régional Paca de l'ordre des architectes, Capeb*, Cinov**, Syndicat national du second œuvre, Syndicat des architectes des Bouches-du-Rhône) ont adressé le 13 décembre un courrier au maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, pour lui demander de renoncer au Partenariat public-privé (PPP) prévu pour détruire et reconstruire 34 des écoles de la ville. De type Pailleron et datant des années 60, celles-ci ne sont plus conformes depuis très longtemps… Un chantier immense et urgent ! D'où le choix du PPP à hauteur d'un milliard d'euros adopté et voté par le conseil municipal à ce propos.

Un marché qui échapperait aux entreprises locales

Dénonçant le surcoût occasionné par un tel montage financier par rapport à une maîtrise d'ouvrage publique classique, les professionnels signataires de la lettre y voient aussi un marché qui échapperait ainsi aux entreprises locales au profit de majors du BTP comme Eiffage, Bouygues ou Vinci, seules capables d'y prétendre. Ce qui pourrait se chiffrer selon eux également en centaines d'emplois détruits. Sérieusement encadré depuis la réforme de la commande publique de 2016, le recours au PPP doit répondre à certaines exigences particulières, notamment de complexité technique, ce qui n'est pas le cas « pour des équipements aussi courants », soulignent les contestataires, ou de bilan économique plus favorable au bout du compte, ce qui est là encore vivement contesté.

* Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment.

** Fédération des syndicats des métiers de la prestation intellectuelle du conseil, de l'ingénierie et du numérique.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?