AccueilEconomieDistribution : Aldi en pleine révolution

Distribution : Aldi en pleine révolution

Une vingtaine de magasins Leader Price de la région ont changé de peau suite à leur rachat par Aldi au groupe Casino. L’enseigne allemande décline ainsi en Provence-Alpes-Côte d’Azur sa stratégie nationale.
Distribution : Aldi en pleine révolution
E. Brugvin - Aldi transforme l’ensemble de son parc et ses Leader Price récemment acquis à son nouveau format de supermarché.

Economie Publié le ,

Cannes, Nice, Marseille, Vitrolles, Orange, Hyères, Toulon... : plus d'une vingtaine de magasins Leader Price de la région* ont pris ces dernières semaines les couleurs de leur nouveau propriétaire Aldi. L’enseigne allemande a en effet racheté fin 2020 au groupe Casino, en phase de désendettement, 545 succursales Leader Price et deux supermarchés Casino implantés sur l’ensemble de l’Hexagone pour un montant de 717 M€ reprenant le passif de 34 M€, ainsi que trois bases logistiques situées hors région.

Alors que l’inventeur du hard discount ne comptait jusqu’ici que 900 magasins en France dont 50 dans la région, ce rachat traduit la volonté d’Aldi de rattraper son concurrent allemand Lidl. Car si le format de l’hypermarché perd, depuis 20 ans, des parts de marchés en France au profit de magasins plus petits situés sur le trajet domicile-travail, il n’y a pour l’heure pas match sur ce nouveau créneau entre les deux discounters allemands : Lidl possède aujourd’hui 6,6 % de parts du marché de la grande distribution en France contre 2,7 % à son challenger.

Une plate-forme à Cavaillon

Pour combler son retard, Aldi, discrète entreprise familiale allemande dont le chiffre d’affaires en France avoisinerait 5 Mds€ en croissance de 9 %, compte doubler son concurrent historique et atteindre 1 900 unités à moyen terme (contre 1 628 pour Lidl) par croissance interne, les possibilités de rachats se faisant rares. Pour y parvenir, la direction nationale a renforcé ses équipes dédiées au développement, relayée par les 13 équipes régionales. En Paca, le distributeur s’appuie sur le staff de son unique plate-forme dans la région de Cavaillon (Vaucluse), située allée de Cabedans. 

Au rythme de 10 à 15 unités par semaine, le distributeur allemand a déjà transformé la moitié de son parc Leader Prince à son nouveau format (baptisé Aniko avec un agrandissement du rayon frais) et mis à son enseigne, à commencer par trois magasins dont celui de Cannes. Chaque intervention entraîne environ huit semaines de fermeture pour travaux. Aldi compte mettre l’ensemble des Leader Price à ses couleurs d’ici la fin novembre, sachant que le distributeur a fermé 31 magasins repris car situés proches d’un magasin Aldi existant. L’enseigne Leader Price demeure, mais uniquement pour ses 200 franchisés (dont six dans la région) qui seront approvisionnés par la logistique de Casino.

* Cannes, Nice (1, bd de la Madeleine et 50-52, rue Beaumont), Vallauris dans les Alpes-Maritimes, Marseille (magasins des 8e, 10e, 11e et 13e arrondissements), Vitrolles (Liourat), Saint-Mitre-les-Remparts (Les Etangs), Gardanne (avenue du Pont-de-Peton), Fos-sur-Mer (Les Vallins), Salon-de-Provence (avenue de Wertheim), Rognac (La Figuière), Martigues (angle quai Alsace-Lorraine/bd Mongin) dans les Bouches-du-Rhône, Orange dans le Vaucluse, Sainte-Maxime (route du Plan-de-la-Tour), Sainte-Anne-d’Evenos, Forcalqueiret (ZAC des Fontaines), Hyères (place Vicomtesse-de-Noailles), Toulon, Saint-Maximin, Puget-sur-Argens et Fréjus dans le Var.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?