AccueilUrbanismeDigne-les-Bains : une vingtaine d'immeubles traités dans le cadre d'une opération de RHI multisites

Digne-les-Bains : une vingtaine d'immeubles traités dans le cadre d'une opération de RHI multisites

La ville de Digne-les-Bains prévoit d'aménager 23 logements et cinq commerces d'ici 2024 en rénovant un ensemble d'immeubles dégradés ou en péril en plein cœur de ville dans le cadre d'une opération de Résorption de l'habitat insalubre (RHI) multisites.
Digne-les-Bains : une vingtaine d'immeubles traités dans le cadre d'une opération de RHI multisites

UrbanismeAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Des fonds d'impasses inutilisées et dégradées, des façades fissurées... si le quartier du Pied-de-ville de Digne-les-Bains est authentique et coloré il n'en est pas moins vieillissant. Le constat de l'étude menée par l'Atelier Skala et Le creuset Méditerranée pour le compte de la ville est sans appel. D'ici 2024, la commune a donc prévu d'intervenir en y aménageant 23 logements et cinq commerces grâce à une opération de Résorption de l'habitat indigne (RHI) multisites. Une intervention qui concerne 23 immeubles dans deux îlots identifiés : le quartier du Pied-de-ville/Curaterie et la rue du four. L'objectif est de requalifier entièrement les bâtiments pour offrir des logements de qualités en plein cœur de ville et mettre en valeur ce quartier typique à deux pas de la cathédrale Saint-Jérôme.


Lire aussi : Digne-les-Bains veut requalifier l'îlot Pied-de-Ville


Avant d'intervenir dans ces deux quartiers, la ville devra démolir un premier bâtiment particulièrement dégradé situé entre la rue Juiverie et la rue du Figuier. Cette opération anticipée devrait avoir lieu dès 2021 et permettra de créer des espaces extérieurs privés ou partagés.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir (Crédit : Atelier Skala - Le Creuset Méditerranée)

Démarrage du chantier pour 2022

Globalement, la requalification consistera essentiellement à redonner de l'attrait au bas de la rue du four, à dé-densifier le tissu urbain pour améliorer l'éclairement des habitations en gérant un dénivelé important. A terme, plusieurs logements devraient être équipés de baies vitrées et de terrasses. D'autre part, les locaux de l'ancienne boulangerie et des fours devraient être mis en valeur. A ce jour, la commune n'a pas encore choisi entre une action simultanée ou échelonnée.

Les études techniques complémentaires de faisabilité et montage du projet, actuellement en cours, doivent se poursuivre jusqu'en septembre 2021. Cependant la ville espère choisir l'opérateur logements d'ici fin 2021. Les études de maîtrise d'œuvre et le démarrage du chantier sont quant à eux prévus pour 2022 avec un objectif de livraison des logements au 1er semestre 2024.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?