Fermer la publicité

Digne-les-Bains : rendre aux piétons la place des Récollets

Alpes-de-Haute-Provence le - - BTP

Digne-les-Bains : rendre aux piétons la place des Récollets
H. Saveuse - Le chantier de requalification devrait se poursuivre jusqu'à la mi-août 2021.

La Ville de Digne-les-Bains vient de lancer le chantier de requalification de la place des Récollets. L'objectif : restaurer la qualité urbaine et paysagère de la placette et la rendre aux piétons. Une opération à un demi-million d'euros qui devrait se terminer mi-août 2021.

Du mobilier urbain installé, de nouveaux espaces de déplacements et de repos aménagés, de la végétation plantée... la place des Récollets, qui jouxte le palais de justice de Digne-les-Bains et la préfecture, est en cours de requalification. Une opération de restauration paysagère menée par la Ville, sous maîtrise d'œuvre du groupement 139 Paysages-Oteis, qui doit permettre d'améliorer les fonctions de centralité de la placette et de rendre cet espace public aux piétons.

Depuis le 19 avril, les entreprises Routière du Midi, Actisols Provence, Cegelec Infras Sud-Est et Ros'eau sont à pied d'œuvre pour réaliser la première phase des travaux de réaménagement, qui se déroule jusqu'au 7 mai. Les revêtements seront repris au même titre que les accotements et les trottoirs pour arriver à créer une place d'un seul niveau, accessible aux personnes à mobilité réduite. De nombreux espaces verts seront mis en place le long d'un cheminement piétonnier, des arbres seront plantés et/ou protégés et une partie du réseau d'éclairage public sera repensée. Le chantier se poursuivra jusqu'au croisement de la rue Mère de Dieu et de l'avenue des Thermes. Plusieurs phases successives sont programmées pour ne pas importuner le voisinage et permettre les circulations dans le quartier. La place devrait être terminée d'ici la mi-août 2021.

L'opération est estimée à 543 604,65 € TTC. Elle bénéficie du soutien de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, de l'Etat via la DETR (Dotation d'équipement des territoires ruraux). La part d'autofinancement communal s'élève à 141 412,83 €.




Hélène Saveuse
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer