AccueilTerritoiresDigne-les-Bains inaugure la nouvelle place des Récollets

Digne-les-Bains inaugure la nouvelle place des Récollets

La ville de Digne-les-Bains a inauguré, vendredi 2 septembre, la place des Récollets, nouvelle formule. L’espace public attenant au palais de justice offre aujourd’hui un espace public largement végétalisé en plein cœur de ville.
La place des récollets a été inaugurée le vendredi 2 septembre.
Hélène Saveuse - La place des récollets a été inaugurée le vendredi 2 septembre.

TerritoiresAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Cinq années après la livraison du tribunal judiciaire par le ministère de la justice, la ville de Digne-les-Bains participe à son tour à l’amélioration des conditions d’exercice des gens de la justice en réhabilitant la place des Récollets qui jouxte le palais de justice. Mais ce programme de rénovation urbaine, mené dans le cadre du dispositif Action Cœur de Ville va bien au-delà puisque l’objectif de la commune était naturellement d’améliorer le cadre de vie de l’ensemble de ses administrés en rendant cet espace public aux piétons, en améliorant ses fonctions de centralité au sein du quartier et en restaurant sa qualité urbaine et paysagère. « Je m’y étais engagée le 14 mars 2017 lors de l’inauguration du tribunal. Avec la réhabilitation du tribunal en plein centre ville, je voyais les services publics de proximité stabilisés et renforcés dans notre ville-préfecture. S’il aura fallu deux années pour aboutir au lancement du chantier de rénovation de la place des Récollets, nous offrons aujourd’hui un espace public plus qualitatif, indéniablement plus attractif », se satisfait Patricia Granet-Brunello, le maire de Digne-les-Bains, le vendredi 2 septembre.

Digne-les-Bains : rendre aux piétons la place des Récollets

Exit le goudron, place à la végétalisation

Si la structure même de la placette n’a pas été révolutionnée, les circulations y ont été apaisées et l’espace public a été largement végétalisé. Désormais un nouveau mobilier urbain accompagne les espaces de déplacements et de repos. Les platanes centenaires, véritable patrimoine végétal du lieu, ont été conservés. Une allée de poiriers à fleurs a été plantée pour souligner l’axe de circulation piétonnier de la place. Cette réalisation est signée par l’architecte Yannick Ronzoni et le bureau d’études Oteis avec le concours des entreprises Routière du Midi, Actisols, Ros’eau et Cegelec. Au total, le projet aura coûté 602 000 € mais la commune a pu bénéficier du soutien de l’Etat pour 150 923 € et de la Région Paca, venue en appui grâce aux financements du Contrat Régional d'Equilibre Territorial (CRET) à hauteur de 126 000 € . « La requalification des centres anciens est constamment soutenue par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, notamment dans le cadre du CRET. Dans son 1er contrat régional d’équilibre territorial (2015-2018), Provence Alpes Agglomération avait consommé 82 % de son enveloppe financière, fixée à 3,2 M€, et quatre opérations dans le centre ancien avaient été rendues possibles. Pour la période 2019-2022, la communauté d’agglomération PAA (Provence Alpes Agglomération) a consommé 55 % des 3,24 M€ qui lui sont alloués », comptabilise le conseiller régional Jean-Charles Borghini.

Dans la programmation de ce second CRET, le soutien régional à la ville de Digne-les-Bains concerne principalement l’aménagement de l’axe médiéval sud pour un montant de subvention prévue de 551 591 €. Le dossier concernant les études de maîtrise d’œuvre a été voté en décembre 2021 et « le dossier concernant les travaux a été déposé et devrait faire l’objet d’arbitrages pour la session d’octobre 2022 », détaille Jean-Charles Borghini, avant d’annoncer la nouvelle politique contractuelle de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le nouveau dispositif « Nos territoires d’abord », qui viendra remplacer les CRET.

La fin des CRET ?

La durée de ces nouveaux contrats sera portée à 5 ans avec des comités de suivis annuels et une partie significative de l’enveloppe contractuelle se concentrera sur deux ou trois thématiques parmi les six thèmes suivants : la gestion et la valorisation des déchets, la mobilité durable et les infrastructures cyclables et piétonnes, les énergies renouvelables, les stratégies patrimoniales en faveur des bâtiments tertiaires publics et la réhabilitation énergétique des logements, la sobriété foncière, l’aménagement durable et le foncier économique et enfin la transition écologique, la préservation du patrimoine naturel et le résilience des territoires.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 septembre 2022

Journal du28 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 14 septembre 2022

Journal du14 septembre 2022

Journal du 07 septembre 2022

Journal du07 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?