AccueilEconomieDeux plateformes Initiative des Alpes du Sud fusionnent

Deux plateformes Initiative des Alpes du Sud fusionnent

Après deux ans de travail, le rapprochement des deux plateformes Initiative du sud des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence est désormais effectif. La nouvelle entité entend peser davantage au sein de la Région et accroître le nombre d'entreprises aidées. Elle affiche également des ambitions plus qualitatives.

EconomieHautes-Alpes Publié le ,

Le 29 décembre dernier a marqué la fusion de deux plateformes, Initiative Sud Hautes-Alpes et Initiative Alpes-de-Haute-Provence, donnant ainsi naissance à Initiative Alpes Provence, association de soutien à la création, à la reprise et au développement d'entreprise. Ce rapprochement a abouti après deux ans de travail, permettant à l'association d'être plus à même de « défendre la voix de nos territoires alpins et provençaux au sein de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. La plateforme ainsi créée agit désormais sur 12 établissements publics de coopération intercommunale avec une volonté de renforcer encore le lien avec les élus de proximité », indique l'association.

« En deux ans, nous voudrions passer le taux d'entreprises créées sur nos territoires et aidées par Initiative de 23 à 26 %. Nous appuierons aussi notre action sur des ambitions plus qualitatives avec un focus fort sur l'aide à la création dans nos zones rurales et dans les quartiers prioritaires de nos villes. Mais aussi un soutien fort pour que les projets s'inscrivent dans la durabilité par leur qualité environnementale et de respect de la biodiversité », indique le président de la toute nouvelle structure, Jean-François Gonidec.

Initiative Alpes Provence regroupe donc trois antennes (Gap, Digne-les-Bains et Manosque), dix lieux de permanence, 16 salariés et 150 bénévoles. De 2018 à 2020, 1024 entreprises ont été accompagnées et financées, 7,3 M€ de prêts d'honneur à taux 0 ont été octroyés et 2491 emplois ont pu être créés ou maintenus. En 2020, 1,8 M€ ont été accordés et 2,8 M€ en comptant les prêts Covid-Résistance.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?