Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Deux agences d'architecture marseillaises à la une

le - - Architecture

Deux agences d'architecture marseillaises à la une
L. Verdet - Tangram a reçu, avec l'agence Foster+Partners, un trophée Eiffel d'architecture d'acier pour l'ombrière du Vieux Port

De taille (une soixantaine de salariés) et de chiffre d'affaires sensiblement équivalents, les 2e et 3e agences d'architecture de la région, MAP et Tangram, respectivement au 50e et 53e rang français pour leurs résultats en 2013, viennent de faire parler d'elles.

Née il y a cinq ans de la fusion de trois agences de la place marseillaise, MAP (pour Marseille architecture partenaires) s’étend en effet aujourd’hui jusque dans la capitale après avoir repris cet été l’agence parisienne Bécard et Palays rebaptisée Bécardmap. Désormais organisé en groupe, Map est administré depuis Marseille par Christian Ruel, directeur administratif et financier, et Plamen Krastev.

Les associés se sont par ailleurs répartis les responsabilités : Fabienne Betoulaud et Denis Eisenlhor rejoignent Laurent Bécard et Françoise Palay pour développer la structure parisienne tandis que Camille Richard-Lenoble et Renaud Tarrazi continuent de s’occuper de l’implantation phocéenne. Guy Daher et François Guy, les associés « historiques », poursuivent quant à eux depuis la cité phocéenne, des actions de développement et de gestion de projets spécifiques pour le groupe.

Quant à la seconde, Tangram Architectes de Emmanuel Dujardin et Christopher Green, celle-ci s’est vue récompenser récemment, conjointement avec l’agence de Foster + Partners (Londres)1, d’un trophée Eiffel d’architecture acier 20152 pour la réalisation de la désormais fameuse ombrière du Vieux-Port. Si cet équipement qui intriguait tant à l’origine, a été conçu par la starchitecte britannique Sir Norman Foster, c’est l’agence marseillaise qui en a suivi l’exécution et le chantier tout comme l’ensemble des travaux de semi-piétonisation du Vieux-Port dont elle conduit d’ailleurs actuellement la deuxième phase. Si l’étanchéité de cette surface miroir en inox poli montée sur une charpente métallique a pu causer du souci au départ à ses concepteurs, l’ultrafin ouvrage, construit par l’entreprise Eiffage Construction métallique, a depuis largement conquis tout le monde.

1 Le groupement pour la maîtrise d’œuvre de la semi-piétonisation du Vieux-Port comprend aussi le paysagiste français Michel  Desvigne (mandataire) et Ingerop ; maître d’ouvrage : Communauté urbaine Marseille Provence Métropole.
2 Trophées organisés par l’association Construir’Acier visant à promouvoir comme son nom l’indique l’architecture et les constructions en acier.




J. P. Pierrat
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer